• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : Pierre Acquaviva, président de la chambre régionale d’agriculture, démissionne 

Pierre Acquaviva, président de la chambre régionale d’agriculture de Corse a démissionné ce vendredi 26 juillet. / © FTVIASTELLA
Pierre Acquaviva, président de la chambre régionale d’agriculture de Corse a démissionné ce vendredi 26 juillet. / © FTVIASTELLA

Pierre Acquaviva, président de la chambre régionale d’agriculture de Corse démissionne. La promesse d’une chambre capable d’unir : points de vue stratégiques, missions entre nord et sud, et filières animales et végétales, semble à nouveau régresser. 

Par France 3 Corse ViaStella

Élu le 15 mars dernier, dans des conditions de profondes divisions, le président de la chambre régionale d’agriculture de Corse, Pierre Acquaviva, vient de démissionner

Il lâche l’affaire après avoir, dit-il, « mis deux mois pour aboutir à un accord entre les deux chambres départementales ». Cet accord avait permis l’élection d’un nouveau bureau le 27 juin dernier, mais aurait été tout de suite dénoncé par Joseph Colombani, président de la chambre d’agriculture de Haute-Corse, pourtant partie prenante.

 
Corse : Pierre Acquaviva, président de la chambre régionale d’agriculture, démissionne 
Intervenants - Pierre Acquaviva, Président démissionnaire de la chambre régionale d'agriculture. Equipe - Florence Antomarchi ; PATRICIO Eloïsa ; Martini Wendy.
 

« Les logiques de pouvoir ont pris le dessus »


Pour Pierre Acquaviva « les logiques de pouvoir ont pris le dessus sur les besoins de l’agriculture corse ». Joseph Colombani n’a pas voulu réagir à cette démission la jugeant pour l’heure « non encore officielle ».

La chambre régionale d’agriculture est pour l’instant un organisme à l’état de projet. Partout, elle est appelée à fusionner les chambres départementales et à les remplacer. En Corse, cette réorganisation est un objectif voulu tant par l’État que par la collectivité

Personne pour l’instant n’a voulu faire de commentaire à ce qui apparaît comme un nouvel élément de crise du monde agricole.


 

Sur le même sujet

Corse : il sera bientôt possible de payer ses impôts dans un bureau de tabac

Les + Lus