• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : quelles sont les conséquences de la canicule sur les cultures maraîchères ? 

Les fruits et légumes poussent plus vite et les maraîchers doivent redoubler de précautions pour préserver leurs rendements. / © Frédéric Roche / FTVIASTELLA
Les fruits et légumes poussent plus vite et les maraîchers doivent redoubler de précautions pour préserver leurs rendements. / © Frédéric Roche / FTVIASTELLA

Ce vendredi 28 juin, la Corse est toujours placée en vigilance orange canicule. Quelles sont les conséquences de ces températures sur les cultures corses ? Les fruits et légumes poussent plus vite et les maraîchers doivent redoubler de précautions pour préserver leurs rendements. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le marché d'Ajaccio s'étale sous un soleil de plomb ce vendredi 28 juin. Les commerçants protègent leur stand autant qu'ils le peuvent pour éviter de devoir jeter

Car les fruits et les légumes sortis du frigo supportent mal ces températures. « J’ai de la chance d’être à l’ombre. Ça évite la chaleur. Parce qu’il y en a, sur le marché, qui travaillent en plein cagnard. Donc c’est sûr qu’une heure après, vous pouvez jeter la salade à la poubelle », soutient Sylvana Sirna, commerçante. 
 

Éviter les coups de chaud


Un maraîcher de Bastelicaccia s'est organisé contre les coups de chauds, d'abord celui de ses 30 salariés, en adaptant les horaires de travail sous les serres ou en pleine terre. Son exploitation s’étend sur sept hectares.

Pour ne pas impacter la production de fruits et légumes, il a fallu s’adapter à ces températures. « Il faut arroser un peu plus, faire des brumisations aux heures les plus chaudes de la journée pour apporter plus d’humidité. On a déjà eu des épisodes de canicule par le passé qui ont duré quelques jours. Mais cette année ça a déjà l’air d’être des températures beaucoup plus hautes qui vont durer dans le temps », explique Jean-Paul Crispu, maraîcher. 
 
Corse : quelles sont les conséquences de la canicule sur les cultures maraîchères ? 
Intervenants - Sylvana Sirna, Commerçante ; Jean-Paul Crispu, Maraîcher à Bastelicaccia ; Jacques Crispu, Commerçant à Bastelicaccia ; Christelle Crispu, Commerçante à Bastelicaccia Equipe - Sylvie Wolinsky ; Frédéric Roche ; Wendy Martini.


La situation pourrait devenir problématique si le phénomène perdure et provoque des restrictions d'eau.
 

Pas une minute à perdre


Sitôt livrés au cœur du village : pas une minute à perdre. Les commerçants multiplient leurs efforts pour protéger les produits. La climatisation et les frigos du magasin fonctionnent à plein régime. « Melons, pastèques, on arrive à les mettre dehors. Mais le reste, c’est à l’intérieur parce que sinon on a trop de pertes en ce moment », souligne Christelle Crispu, commerçante à Bastelicaccia.

L’épisode caniculaire n'affecte pas encore les prix.
 

Sur le même sujet

Corse : il sera bientôt possible de payer ses impôts dans un bureau de tabac

Les + Lus