Corse : une rentrée sociale entre mobilisation et morosité 

L'intersyndicale des finances publiques appelle à la grève lundi 16 septembre en Corse. / © FTVIASTELLA
L'intersyndicale des finances publiques appelle à la grève lundi 16 septembre en Corse. / © FTVIASTELLA

L'inquiétude se profile dans le privé face à une saison touristique moins bonne qu’à l’accoutumé. Dès le lundi 16 septembre, c'est dans la fonction publique que des conflits sont déjà prévus, avec un appel à la grève de l’intersyndicale des finances publiques. 

Par France 3 Corse ViaStella

L’année dernière, l’intersyndicale des finances publiques a mené une bataille contre le plan de fermeture des trésoreries dans le rural. 

 


Une mobilisation qui reprend dès ce lundi 16 septembre avec un appel à la grève. Les assemblées générales de préparation de cette grève ont rassemblé plus du tiers des 270 agents. 

Protestation nationale aussi du côté d'EDF. Les salariés ne veulent pas de la privatisation croissante et de la division de l'entreprise en différents pôles : commercialisation d’une part production de l'autre. 
 

Les salariés du privé plus timides


Les salariés du privé, eux, accumulent les inquiétudes sans vouloir prendre la parole publiquement. Dans la grande distribution à Ajaccio, la concurrence accrue et la saison touristique morose font craindre des contrats de travail encore raccourcis. 

 
Corse : une rentrée sociale entre mobilisation et morosité 
Intervenants - Matthieu Caillaud, Secrétaire départemental FO Finances 2A ; Yannick Boutry, Secrétaire régionaladjoint CGT Energie. Equipe - Florence Antomarchi ; Stéphane Agostini ; Fabien Bernardini.


Une précarité croissante alors que les droits syndicaux ont reculé avec la réforme du droit du travail.


 

Sur le même sujet

Cargo échoué à Bonifacio : entretien avec le responsable de la réserve naturelle

Les + Lus