Corse : sale temps pour les animaux...

Des images insoutenables qui en disent long sur le calvaire subi par les chevaux / © Typhaine Urtizverea
Des images insoutenables qui en disent long sur le calvaire subi par les chevaux / © Typhaine Urtizverea

On ne sait trop si c'est la canicule qui a fait des ravages dans les esprits, mais depuis quelques semaines, les exemples de maltraitance, voire pire, envers les animaux se multiplient sur l'île... Dernier cas en date, plusieurs chevaux à Murato.

Par Sébastien Bonifay

Le bilan a de quoi faire frémir. 
Et il aurait pu être plus lourd...

Le jeudi 23 juillet, des habitants qui résident à la sortie de Murato, sur la D305, à un jet de pierre de la station d'épuration, appellent la mairie pour se plaindre d'une odeur "pestilentielle". On les dirige vers la gendarmerie, et le lendemain, les gendarmes se rendent sur les lieux.

 
© Typhaine Urtizverea
© Typhaine Urtizverea


L'odeur qui règne sur ce terrain lunaire, où pas la moindre herbe folle n'a pu se faire une place, ne laisse guère de doutes. 
Et après quelques minutes sur place, les soupçons sont confirmés. 

L'odeur s'échappe des cadavres de deux chevaux, et de deux chiots.  
 
© Gendarmerie de Corse
© Gendarmerie de Corse


Plus loin se trouvent une dizaine d'autres chevaux qui n'ont que la peau sur les os.
Dans un état tel que sans ce coup de téléphone pour prévenir les autorités, qui sait combien d'entre eux auraient survécu...

Ces chevaux bénéficient du minimum vital, un peu d'eau, mais d'aucune nourriture, Dieu sait depuis combien de jours.

 
© Gendarmerie de Corse
© Gendarmerie de Corse


En premier lieu, les gendarmes trouvent une âme charitable, le propriétaire d'une pâture voisine, pour les récupérer et tenter d'en prendre soin. 
La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations engage de son côté une procédure de retrait administratif. 

Pour l'heure, l'enquête est administrative, le Parquet de Bastia ne s'est pas encore saisi de l'affaire. 
Les propriétaires de l'endroit sont une femme d'une cinquantaine d'années, et son fils, qui avaient pour habitude de recueillir des animaux abandonnés.

 
maltraitance
Batti Patroni, adjoint au maire de Murato. Reportage Typhaine Urtizverea et Guillaume Leonetti
 

Un âne abattu à Capo di Feno

Mardi 30 juillet, sur le bord de la route qui mène d'Ajaccio à la plage, très courue l'été, de Capo di Feno, c'est un âne que qu'une passante a retrouvé, abattu par une arme à feu.
C'est vraisemblablement durant la nuit précédente qu'il a été tué.  
Pour l'heure aucune plainte n'a été déposée. 

 
© Stéphane Lapera
© Stéphane Lapera
 

Un mouflon abattu et écorné dans l'Alta Rocca

Le mouflon, une espèce menacée et protégée, est emblématique de la Corse. 
Il n'en reste qu'un millier sur l'ensemble de l'île. 
un chiffre qui a baissé le 26 juillet dernier, brutalement. 
A coups de chevrotines. 

L'animal a été retrouvé dans le lit de l'Osu. 
Les cornes coupées, proprement, par quelqu'un qui, de toute évidence, n'était pas un amateur.

Le PV de constation de l'Office National des Forêts a été transmis au procureur de la République d'Ajaccio. 

 
 

Plusieurs bêtes étranglées dans un parc animalier à Aregno


l'Isula dii Sogni venait d'ouvrir ses portes. 
Un tout nouveau parc animalier balanin qui, depuis quelques jours, accueillait un public de touristes et de locaux, majoritairement constitué d'enfants. 

la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juillet, une ou plusieurs personnes se sont introduites dans l'enclos. 
Elles ont étranglé plusieurs animaux, et sont reparties avec le lapin blanc qui était vite devenu la mascotte du parc...
 

A Bastia, une première affaire de maltraitance avait défrayé la chronique en mai


Frank Baldin et Noëlle Romero, un couple de quadragénaires, avaient fait de leur appartement vétuste, rue Droite, un refuge pour animaux d'un genre terrifiant...
La découverte par la police de nombre d'animaux victimes de cruauté, le le procès qui avait suivi, avaient choqué l'opinion publique et mobilisé un grand nombre de corses.
 




 

Sur le même sujet

Les + Lus