Corse : trois candidatures pour l’obtention de la délégation de service public maritime

En Corse, il y a aura trois candidatures pour l'obtention de la délégation de service public maritime. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP
En Corse, il y a aura trois candidatures pour l'obtention de la délégation de service public maritime. / © Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Corsica Ferries, La Méridional et Corsica Linea vont présenter trois candidatures distinctes pour l’obtention de la délégation de service public maritime qui débutera en octobre 2019. Les dépôts de candidatures ont débuté ce lundi, la décision de l’Office des transports est attendue avant l’été. 

Par France 3 Corse ViaStella

Il y aura finalement trois candidatures pour l'obtention de la délégation de service public (DSP) maritime qui concerne la desserte entre Marseille et les cinq ports de l'île. 

Ce lundi matin, dans les locaux de l’Office des transports (OTC), Corsica Ferries a été la première à formaliser sa candidature.

La novité : La Méridionale et Corsica Linea font cavalier seul. Les opérateurs historiques prennent un risque important, mais il ne s’agit pas vraiment d'une surprise. Peut-être ce choix est-il lié aux frictions nées en avril dernier, lorsque Corsica Linea a tenté sans succès d'acquérir la Méridionale. 

 
Corse : trois candidatures pour l’obtention de la délégation de service public maritime
Equipe - Stella Rossi ; Jennifer Cappai ; Sylvie Loigerot ; Vanessa Alfonsi.

 

Enjeux cruciaux


Les candidatures concernent la nouvelle DSP maritime qui débutera en octobre 2019. Cette dernière fait le lien entre la DSP transitoire, votée en juillet 2017 par la collectivité, et une DSP de 10 ans pensée sur un modèle novateur. Ce modèle prévoit notamment la création d'une compagnie régionale maritime, et serait plus tourné vers le fret. 

 


Aujourd'hui, les enjeux sont cruciaux. Les candidatures individuelles des compagnies historiques pourraient avoir de lourdes conséquences économiques et sociales. Une décision délicate pour la collectivité de Corse chargée d’étudier les offres. 

Selon l'agenda de l’OTC, les négociations devraient débuter le mois prochain, les candidats devront alors certainement ajuster leur offre. La décision finale est attendue avant l'été.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse : trois candidatures pour l’obtention de la délégation de service public maritime

Les + Lus