Nouvelle illustration de la pollution des eaux. Mercredi, lors d’une partie de pêche à l’embouchure du Golo sur la commune de Lucciana, Jean-Louis Guaitella a eu la mauvaise surprise de trouver un verre en plastique dans l’estomac d’un poisson fraîchement pris. 

Sa fille, publie dans la foulée une photo sur Twitter vite partagée. « Per i pesci dinù ghjè a « crise des déchets »... Tuttu si ne và di male », écrit-elle. 

 
 

Peu de recyclage des plastiques


Plus largement, la mer Méditerranée est particulièrement touchée par la pollution plastique. Alors qu’elle représente seulement 1 % des eaux marines à l’échelle du globe, elle compte en revanche 7 % de tous les microplastiques. 

Le plastique représente aujourd'hui 95 % des déchets sur les plages et en surface de la mer Méditerranée. En cause, la production, la consommation et surtout le peu de recyclage des plastiques, et notamment des emballages. Une pollution accentuée par l'activité touristique indiquait un rapport de l’organisation mondiale WWF publié en juin dernier.