• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Costa Verde un an après les incendies qui ont ravagé la micro région 

© Christian Giugliano
© Christian Giugliano

En janvier 2018 des incendies ravagent la micro région de la Costa Verde. À Chjatra, 12 maisons ont été détruites, à Cervione des bergers ont tout perdu. Un énorme élan de solidarité gagne la Corse pour venir en aide aux victimes. Tous espèrent que 2019 sera l’année de la reconstruction. 

Par France 3 Corse ViaStella

Un soir de janvier 2018, la bergerie de José Lainé est totalement détruite dans un incendie. Le berger, installé sur les hauteurs de Cervione depuis 29 ans, perd ses 190 chèvres. 

Grâce aux dons et aux soutiens des jeunes, des entreprises, et des associations du village, il a pu reconstruire et racheter 70 chevrettes. Mais pour l'instant, il ne peut toujours rien produire. 

Comme d'autres, il a dû repartir à zéro. « Ma bergerie est faite, il y a encore du travail. On ne va pas se plaindre. On a été aidé, on ne va pas se plaindre. Je pense que l’année prochaine, je recommencerai à faire des fromages, mes cabris à Noël », livre le berger. 
 

Collectes


Il y a un an, les 3 et 4 janvier 2018, un incendie court sur les hauteurs de Cervione. Le feu, attisé par de fortes rafales, se dirige vers les villages de la Costa Verde sur sa route tout est dévasté

Très vite, les Corses s'organisent pour venir en aide aux sinistrés. Des collectes sont organisées l'élan de solidarité est énorme. « Quand on a vu l’engouement qu’il y avait, et sur la cagnotte qui a été mise en place, on a été surpris de son évolution. Jamais on aurait pensé arriver à des sommes telles », indique Ghjuvan Francè Piccini, président de l'association « U Svegliu Cerviunincu ». 

Le bilan est lourd : 2 000 hectares sont partis en fumée, quatre bergeries sont complètement brûlées des troupeaux décimés. Les villages paient aussi un lourd tribut. 

 
La Costa Verde un an après les incendies qui ont ravagé la micro région 
Intervenants - José Lainé, Berger à Cervioni ; Ghjuvan Francè Piccini, Président de l'association "u Svegliu Cerviunincu" ; Pancrace Maurizi, Maire de Chjatra di verde. Equipe - François-Albert Bernardi ; Guillaume Leonetti.

 

12 maisons ravagées par les flammes


À Chjatra, 12 maisons sont ravagées par les flammes. « Certains ont recommencé à construire, d’autres ont déposé des permis de construire. Je pense que l’année 2019 va revoir la construction de ces maisons », souligne Pancrace Maurizi, maire de Chjatra-di-verde.

Dans le village, 31 familles ont pu être aidées. Près de 280 000 euros ont été redistribués par le Centre communal d'action sociale de Chjatra-di-verde. L'association « u svegliu cerviunicu », quant à elle, songe à mener une opération de reboisement avec les collégiens du village. 


 

Sur le même sujet

La Costa Verde un an après les incendies qui ont ravagé la micro région 

Les + Lus