• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le cours du pétrole repart à la hausse, et avec lui le prix des carburants en Corse 

© Benjamin Crémel / AFP
© Benjamin Crémel / AFP

Les carburants augmentent depuis plusieurs jours. La fiscalité n'est pas en cause. Ce sont les cours du pétrole qui sont repartis à la hausse. En Corse, la question du différentiel avec le continent est de nouveau posée.

Par France 3 Corse ViaStella

En Corse, à la pompe à essence, le constat est souvent le même. « L’essence augmente de plus en plus, en Corse nous constatons que c’est beaucoup plus cher que sur le continent, et cela, malgré des taux de TVA réduits. Il y a un sentiment d’incompréhension quant au prix de l’essence pratiqué en Corse », indique un homme. 

Mais les automobilistes n’ont pas vraiment d’alternative à leur voiture. « On n’a pas le choix, par rapport aux déplacements, on est obligé de prendre la voiture et on subit les fluctuations de l’essence. Mon budget est de 50 euros par semaine environ, c’est quand même excessif », estime un client d’une station-service. 

Le prix du carburant est calculé principalement en fonction du coût du baril de pétrole, en constante augmentation depuis le début de l’année. Une hausse plus importante en Corse que sur le continent selon Frédéric Poletti, pour le collectif contre la cherté des carburants. 
 
Le cours du pétrole repart à la hausse, et avec lui le prix des carburants en Corse 
Intervenants - Dominique, Automobiliste ; Fabrice, Automobiliste ; Fréderic Poletti, Vice-président du Collectif contre la cherté des carburants ; Aline Fazzini, Gérante d'une station service Equipe - Frédéric Danesi ; Stéphane Lapera ; Joseph Ienco.



« Une transparence pleine et entière »


Il réclame davantage de clarté sur l’organisation du circuit de distribution des carburants en Corse. « Ce qui conviendrait en premier lieu, c’est de pouvoir avoir une transparence pleine et entière dans la distribution des carburants du départ de fosse jusqu’à la station-service. À partir de cette transparence, avoir au moins les éléments de contrôle qui nous permettrons de limiter l’appétit vorace des compagnies pétrolières », précise Frédéric Poletti. 

Quant à la marge des pompistes, elle varie en fonction de leur situation. Ce qui explique des différences de prix au sein d’un même groupe. « Dans le monde carburant, nous avons des propriétaires et des gérants. Les propriétaires ont des remises que les gérants n’ont pas, donc il y a une disparité au niveau des tarifs puisque nous n’avons pas les mêmes remises que les propriétaires », précise Aline Fazzini, gérante d'une station-service. 

En moyenne, le carburant est 10 % plus cher en Corse que sur le continent. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Assassinat à Furiani : un promoteur immobilier retrouvé mort dans sa voiture

Les + Lus