• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Décès de Maurane : réécouter “A l'Altru Mondu”

Maurane dans le petit village d'Erbalunga (Haute-Corse), en août 2003. / © Christian BUFFA / MAXPPP
Maurane dans le petit village d'Erbalunga (Haute-Corse), en août 2003. / © Christian BUFFA / MAXPPP

Le monde de la chanson française pleurait mardi le décès brutal de la chanteuse belge Maurane, retrouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles, alors qu'elle venait d'amorcer à 57 ans son retour sur scène après plus de deux ans d'absence.

Par GB avec AFP / France 3 Corse ViaStella

De son vrai nom Claudine Luypaerts, Maurane a été retrouvée inanimée à son domicile du quartier de Schaerbeek, selon des informations des médias belges confirmées dans la nuit par le parquet de Bruxelles, qui a ouvert une enquête.

Maurane, connue en France depuis les années 1980 et sa participation à la comédie musicale "Starmania" coproduite par Michel Berger, avait encore chanté sur scène ce week-end dans la capitale belge, dans un concert en hommage à Jacques Brel. Elle préparait la sortie d'un album consacré au célèbre chanteur à l'occasion du quarantième anniversaire de sa mort.

Maurane était aussi une grande admiratrice de Claude Nougaro à qui elle avait consacré un disque de reprises dans les années 2000.

Artiste engagée, elle a participé à plusieurs levées de fonds pour les Restos du Coeur, la Soirée des Enfoirés ou Sol en Si (Solidarité Enfants Sida).

En Corse, Maurane était une habituée du Festival de la musique d'Erbalunga. Elle avait aussi participé en 2015 à Corsu – Mezu Mezu, un album de reprises de chansons corses, où la chanteuse interprétait avec Mai Pesce, A l'Altru Mondu.

"Chanson corse enregistrée cet après-midi", avait alors tweetée Maurane. "Pas facile mais quelle régalade."

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Rocco et ses frères de Luchino Visconti

Les + Lus