Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

© Kael Serreri/FTVIASTELLA
© Kael Serreri/FTVIASTELLA

Ce dimanche, une partie des élus de la communauté de communes du Fium’Orbu-Castellu ont annoncé qu’ils refuseraient de recevoir plus de 43 000 tonnes de déchets par an sur le centre d’enfouissement de Prunelli. Ils dénoncent une volonté de vouloir noyer la région sous les ordures. 

Par France 3 Corse ViaStella

43 000 tonnes d’ordures par an et pas plus. C’est ce qu’ont annoncé une partie des élus de la communauté de communes du Fium’Orbu-Castellu, dimanche 2 septembre, concernant le centre d’enfouissement des déchets de Prunelli. 

Ils contestent le terme de « diktat » qui leur est attribué et accusent l’État, le Syvadec et la collectivité de Corse de vouloir « enfouir la micro région sous des tonnes d’ordures ménagères ». Les élus affirment que 95 % des ordures amenées sur le site de Prunelli ne proviennent pas des 13 communes qu’ils gèrent.

 
Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 
Intervenants - Pierre Siméon de Buochberg, Maire de Prunelli di Fium'Orbu ; François Sargentini, Président de l'Office de l'environnement. Equipe - Kael Serreri ; François-Albert Bernardi ; Géraldine Giordano.

 

Développement du tri


Et insistent sur le développement du tri dans leur micro région, qui atteint, selon eux, 35 % en 2017 et devrait approcher les 50 % pour l’année en cours. « Si cette dynamique avait été mise en œuvre dans tous les territoires, il n’y aurait pas de crise des déchets aujourd’hui en Corse », estiment-ils. 

Les élus du Fium’Orbu-Castellu réitèrent certaines demandes concernant notamment la « garantie de sécurisation du site et l’assurance de la bonne gestion des volumes supplémentaires ». Une réunion publique, organisée par Per a Corsica est prévue lundi à 18 heures.

Le centre d’enfouissement des déchets de Prunelli est partiellement bloqué depuis le 20 août dernier. Il ne reçoit que les ordures des 13 communes de la micro région. 



 

Sur le même sujet

Déchets : des élus du Fium’orbu-Castellu refusent de recevoir plus de 43 000 tonnes par an 

Les + Lus