• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Délégation de service public : les détails des négociations entre La Méridionale et Corsica Linea 

La Méridionale et Corsica Linea, alliés ou dos à dos? / © Boris Horvat / AFP
La Méridionale et Corsica Linea, alliés ou dos à dos? / © Boris Horvat / AFP

Entre mercredi 26 et jeudi 27 juin de nombreuses négociations se sont jouées entre Marseille et la Corse concertant la délégation de service public maritime. D’un côté les salariés grévistes de La Méridionale et leur direction, de l’autre les directions de La Méridionale et Corsica Linea

Par France 3 Corse ViaStella

Le Girolata de La Méridionale a repris la mer jeudi 27 juin. Un départ depuis Ajaccio après être resté bloqué une semaine à quai à Propriano. 

La veille, dans tous les ports desservis par la compagnie maritime, et notamment à Marseille siège social de La Méridionale, les marins en grève ont maintenu la pression sur leur direction directe et la Stef, grand patron de la compagnie.

 


L’objectif est de forcer les actionnaires à sortir de leur silence et à négocier avec l’autre armateur des dessertes subventionnées Corse-Continent : Corsica Linea. Au même moment, à Bastia, c’est dans les locaux de la Steb, une société de transports routiers que d’ultimes négociations se sont tenues

L’entreprise est propriété de Pascal Trojani, il est aussi le président de Corsica Linea. À la sortie, les représentants de La Méridionale ne font aucun commentaire, mais semblent décontractés. Du côté des syndicalistes, l’inquiétude règne. 

► L'interview de Pascal Trojani, président de la Corsica Linea

 

Protocole d’accord


Pourtant, un protocole d’accord vient d’aboutir. La Méridionale renonce à naviguer hors du champ de délégation de service public, soit sans subvention. Direction et syndicats renoncent aussi à demander l’arrêt de l’appel d’offres

La voie est libre pour Corsica Linea qui ainsi accepte de travailler à un projet industriel commun pour l’avenir et pour la desserte de Porto-Vecchio et Propriano. Mais les salariés restent prudents. « La recherche d’une solution sur la DSP transitoire, au vu de ce rapport, laisse la possibilité de trouver une solution qui permette de préserver les intérêts des salariés de la compagnie. La reprise des discussions entre les deux compagnies laisse envisager l’avenir de manière plus sereine », explique Cyril Venouil, représentant syndical STC Marins de la Méridionale. 
 
Délégation de service public : les détails des négociations entre La Méridionale et Corsica Linea 
Intervenants - Pascal Trojani, Président de la Corsica Linea ; Benoît Dehaye, Directeur général de La Méridionale ; Cyril Venouil, Représentant syndical STC Marins de la Méridionale Equipe - Anne Marie Leccia ; Guillaume Leonetti ; Joseph Ienco.


Une réserve des salariés d’autant plus grande que les contours des prochaines délégations de service public maritime ne sont pas encore connus


 

Sur le même sujet

Corse : il sera bientôt possible de payer ses impôts dans un bureau de tabac

Les + Lus