Derniers échanges entre Emmanuel Macron et les élus nationalistes

Les élus de la majorité territoriale ont assisté à l'intervention du chef de l'Etat. Emmanuel macron est allé s'entretenir avec eux quelques minutes au terme de ce discours. Ils ont pu exprimer leur déception au chef de l'Etat.

Par France 3 Corse ViaStella

À la fin du discours à l’Alb’Oru mercredi, les élus nationalistes n'applaudissent pas. Les visages sont fermés et la déception palpable. Si Gilles Simeoni serre la main d'Emmanuel Macron, Jean Guy Talamoni, lui, garde les bras derrière le dos.

« Travaillons sur cette voie », leur dit Emmanuel Macron. « Ouais », répondent à peine les représentants de la collectivité unique. « En tout cas moi, l'équipe que j'ai… elle est disponible dès demain », continue le chef de l’État. « Monsieur le Président, bon retour », conclut Gilles Simeoni.

Le président de l’exécutif de Corse dresse rapidement les points positifs qu'il a relevés dans le discours. Mais pour les deux présidents nationalistes, l'essentiel n'est pas là. Ces échanges continueront avec Jean-Guy Talamoni et Xavier Luciani notamment au sujet des prisonniers dits politiques et de la langue corse.




A lire aussi

Sur le même sujet

Bonus - Diana Di L’Alba, interview d'Antoine Marielli

Les + Lus