Journée d'action dans les Ehpad de Corse “pour plus de dignité”

Manifestation nationale des salariés des EHPAD mardi 30 janvier / © THOMAS LO PRESTI / MaxPPP
Manifestation nationale des salariés des EHPAD mardi 30 janvier / © THOMAS LO PRESTI / MaxPPP

Un rassemblement était organisé mardi dans les locaux de l'hôpital de Toga à Bastia (Haute-Corse) dans le cadre de la journée nationale d'action pour réclamer plus de moyens dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Les représentants des personnels ont appelé à une grève nationale inédite dans tous les Ehpad.

Ce mouvement est unitaire, regroupant les syndicats CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et SUD, avec le soutien de l'association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) et d'associations de retraités.

Un rassemblement était organisé dans les locaux de l'hôpital de Toga à Bastia pour alerter sur l'état de cette structure. La CGT demande la construction d'un nouveau bâtiment et des moyens financiers pour accueillir les personnes âgées dans de meilleurs conditions.

"Aujourd'hui ce que l'on voudrait, c'est avoir des chambres seules avec des douches adaptées, accessibles pour les personnes handicapées, a indiqué Josette Risterucci de la CGT Hôpital de Bastia.

Journée d'action dans les Ehpad de Corse "pour plus de dignité"
Josette Risterucci de la CGT Hôpital de Bastia. - France 3 Corse ViaStella

Les personnels réclament également "davantage de moyens humains pour plus de dignité", réclamant l'application d'un ratio d'un agent par résident, contre 0,6 en moyenne actuellement. 

Ce mouvement est prévu pour se terminer mercredi à 8h. Selon l’ARS, "aucune difficulté particulière n’a été remontée" dans les établissements concernés. La Corse compte 28 Ehpad (14 en Corse du sud et 14 en Haute-Corse) et 6 services de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

Un plan national d’accompagnement et de soutien des Ehpad prévus par le budget de la Sécurité sociale a été annoncé le 26 janvier. Il porte sur "plus de 162 millions d’euros pour 2018 (hors financement de nouvelles unités Alzheimer)", rappelle l'ARS de Corse.  

"52,3 millions d’euros de dotations complémentaires seront reconduites en 2018" pour les ARS, complétés d'une enveloppe de "28 millions d’euros spécifiques pour les Ehpad en difficulté".

Sur le même sujet

Corse - Appel à la mobilisation pour la journée mondiale du don de sang

Les + Lus