• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Elections aux chambres d'agriculture, portrait de Mathieu Marfisi, tête de liste Campa per Produce

Mathieu Marfisi, chef de file de la liste "Campa per Produce" en Haute-Corse. / © France 3 Corse ViaStella
Mathieu Marfisi, chef de file de la liste "Campa per Produce" en Haute-Corse. / © France 3 Corse ViaStella

Poursuite de la série de portraits consacrée aux têtes de listes en lice pour représenter les chambres d'agriculture. Cette fois-ci, c'est le tour de Mathieu Marfisi, chef de file de la liste Campa per Produce en Haute-Corse. Ce vigneron défend une autre agriculture.

Par France 3 Corse ViaStella

À Patrimonio ont dit de lui qu'il est "tombé dans le tonneau dès son plus jeune âge."  Il est la cinquième génération d'une famille de vignerons.

Le geste est sûr, maîtrisé. Pourtant, Mathieu a troqué le sécateur pour le stylo pendant quelques années, le temps d'obtenir son diplôme d'ingénieur sur le continent.

Très vite, il revient sur ses terres s'occuper de ses vignes, "je gagnais bien ma vie mais ça ne me suffisait plus. J'avais envie de retourner à ce que je suis, ce à quoi j'étais destiné."
 

Un homme aux multiples casquettes


Autre engagement pour Mathieu Marfisi depuis quelques semaines : il est à la tête de la liste "Campa per Produce" de Via campagnola pour les élections à la chambre d'agriculture de la Haute-Corse.

Je suis jeune, j'ai de l'énergie et je voulais la mobiliser pour mes valeurs, celle d'un engagement de petits paysans qui travaillent eux-mêmes leur terre, leur vigne (...) qui vivent de leur métier.


À 32 ans il est aussi le président du syndicat A.O.C Patrimonio et succède à Jean-Laurent De Bernardi, "il partage une certaine philosophie de la vie et du vin et a consicence de l'importance de la préservation du terroir."

En cas de succès, Mathieu s'engage à promouvoir une agriculture de qualité dans le respect de l'environnement
 
Portrait de Mathieu Marfisi, tête de liste Campa per Produce
Ce vigneron défend une autre agriculture. - France 3 Corse ViaStella - F. DANESI, W. REDONNET, J. CASTELLI

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus