• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Enquête ouverte après des jets de bouteilles d’acide au collège de Cervione

ILLUSTRATION / © OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
ILLUSTRATION / © OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP

Deux bouteilles d’acide chlorhydrique mélangé à du papier alu -qui n’ont pas explosé- ont été lancées jeudi dernier à l’arrière de l’établissement scolaire. Il n'y a eu aucun bléssé, une enquêtede gendarmerie est ouverte.

Par France 3 Corse

Le mélange aluminium et acide chlorhydrique provoque une réaction chimique laissant échapper des gaz nocifs.

C’est ce mélange qui a été placé dans deux bouteilles en plastique lancées jeudi dernier à deux reprises à 12h et 16h à l’arrière du collège de Cervione.
Personne n’a été blessé, les bouteilles n’auraient pas explosé d’après nos informations, mais les parents d’élèves sont inquiets.

Vendredi dernier certains d’entre eux  ont été reçus par le chef d’établissement qui a affirmé prendre l’incident au sérieux et a déposé plainte.

La gendarmerie est chargée de l’enquête, les techniciens en investigation criminelle, ont procédé à des prélèvements sur les bouteilles qui pourraient faire progresser l’enquête. 

Dans le contexte de psychose et de tension lié aux évènements en Corse, dans le reste du pays et au niveau international, les rumeurs vont bon train et alimentent les peurs.

Aucun lien n’est fait avec ce contexte tendu, l’hypothèse « d’un jeune plaisantin » est exploitée. La réaction chimique est au programme de l'année de 3e...

Malgré tout pour rassurer les parents une surveillance de l’établissement est mise en place par la gendarmerie du village.

Sur le même sujet

Entretien avec Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse (23/05)

Les + Lus