• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Environnement : le mouflon de Corse est désormais protégé

© Olivier Laban-Mattei / AFP
© Olivier Laban-Mattei / AFP

Le mouflon de Corse est désormais protégé. Un arrêté ministériel a été pris en ce sens, en mars, a annoncé la préfecture de Corse ce jeudi 21 mars. Un plan national d’actions financé par l’État va être mis en place en faveur de cette espèce symbolique de l’île. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella avec AFP

Le mouflon de Corse est « supprimé de la liste des gibiers chassables » et « protégé sur le plan national du droit français ». Cette espèce symbolique de l’île est donc désormais protégée.  Un arrêté ministériel a été pris en ce sens le 1er mars dernier a indiqué la préfecture Corse dans un communiqué

 
 

Massifs du Cinto et de Bavella


Cette protection se traduira par un plan national d’actions financé par l’État. Selon l’office national de la chasse et de la faune sauvage, les dernières estimations disponibles sur les populations existantes font état, entre 1982 et 1987, de 394 spécimens dénombrés sur le massif du Cinto et de 194 sur celui de Bavella

Le mouflon de Corse a été introduit par l’homme comme espèce domestiquée près de 8 000 ans avant notre ère et s’est ensuite ensauvagée dans les montagnes de l’île. Il a failli disparaître dans les années 1950 à cause d'une « chasse excessive et non maîtrisée », indique la préfecture. Il est déjà protégé par la directive européenne sur les Habitats, par la convention de Berne et la convention de Washington. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sartène : des lycéens lancent leur lessive écologique

Les + Lus