Foire du miel de Murzo : une année catastrophique pour le miel de maquis

20e foire du miel de Murzo dans un contexte de crise
Reportage : Marie Cristiani, Jennifer Cappaï.

Avis aux amateurs : le miel de printemps est une denrée très rare cette année. La météo y est pour beaucoup. A la Festa di u mele de Murzu ce dimanche, de nombreux apiculteurs ont déclaré forfait et annoncé qu’ils ne viendraient pas.

Par France 3 Corse ViaStella

Ce dimanche le village de Murzo accueille la traditionnelle foire du miel. Rendez-vous traditionnel pour les professionnels et les consommateurs de miel, la fête est touchée par une crise de production.

Une baisse de 90%

Vingt apiculteurs ont annoncé leur venue cette année alors que la foire est habituée à recevoir plus d’une trentaine de producteurs. « Cette année beaucoup ont déclaré  forfait et ont dit qu’ils ne viendraient pas à cause de la mauvaise saison », regrette Dorothée Colonna-Vellutini, maire de Murzu et organisatrice d'a Fiera di u mele.

Meilleure saison pour le châtaigner

Pour le miel de maquis par exemple, celui le plus demandé par les consommateurs, la production a chuté de près de 90 %.
« Le froid, le vent, la pluie. Tous ces éléments-là ont fait que la production a été catastrophique », explique Jean Luc Battesti, apiculteur à Azzana.
Foire du miel de Murzo : une année catastrophique pour le miel de maquis
Reportage : Pierre Simonpoli et Franck Rombaldi

L'apiculteur espère sauver les meubles avec le miel de châtaigner qui connait une meilleure saison. Car d'ici quelques semaines toute la production de maquis de printemps sera épuisée.

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus