« Food Healthy » : apprendre à mieux manger grâce aux réseaux sociaux

La santé et le bien-être avec une nouvelle tendance sur internet et les réseaux sociaux. Le « Healthy », un mot anglais pour décrire le manger mieux en prenant de soi. Des magazines et toutes sortes de blogs existent. Rencontre avec Marie plus connue sous le nom de Potrelinetta.

Par France 3 Corse ViaStella

« Aujourd’hui on va manger une salade toute simple : fenouil, pomme verte, citron et coriandre », explique Marie, 22 ans, devant son plan de travail. Cette préparation se veut détoxifiante pour éliminer les excès des fêtes de fin d’année.

« On a le fenouil qui est un aliment antioxydant et plein de vitamines qui va faire du bien au système digestif et qui va aussi favoriser le système immunitaire », indique Marie. Prodiguer des conseils pour mieux manger, la jeune femme connaît bien. Sur la blogosphère elle est mieux connue sous le nom de Potrelinetta. Son univers : le « Food Healthy », se nourrir sainement en français.

« Pour moi c’est important de privilégier les bons aliments, prouver aux gens que l’on peut cuisiner des gâteaux sans mettre trois tonnes de beurre, trois tonnes de sucre. J’essaye de faire un maximum là-dessus », souligne Marie.


« Food Healthy » : apprendre à mieux manger grâce aux réseaux sociaux

Toujours plus de followers


Son outil pour avoir une plus grande visibilité : Instagram. Sur ses photos rien n’est laissé au hasard du dressage jusqu’aux couleurs. « Il faut tomber sur une recette qui va être au top. Je ne vais pas la faire s’il n’y a pas une belle photo. Ça ne m’attire pas, ça ne me donne pas envie de la faire. J’insiste sur le fait que les photos doivent être belles pour donner envie, à rendre la recette attractive », continue la jeune femme. 

Ces dernières années, les blogs et les comptes « Healthy » ont le vent en poupe. C’est une activité prenante pour ceux qui les gèrent. Le principe : avoir toujours plus de followers pour partager son savoir-faire. « Plus on publie, plus on est présent, plus les gens nous contactent, plus il y a de l’interaction avec les gens, plus ça nous ouvre des portes. Tout le monde s’inspire un peu de tout le monde. C’est vraiment un réseau de partage », insiste Marie.

Le phénomène se décline désormais dans une presse spécialisée et qui n’est pas prêt de s’essouffler. Il existerait actuellement plus de 4 000 blogs consacrés à l’alimentation rien que sur la toile française.


Sur le même sujet

Corse du Sud - Un homme tué par balle à Sartène

Les + Lus