Foot – Encore peu d'engouement pour la Coupe du monde

Foot – Encore peu d'engouement pour la Coupe du monde alors que la France rentre tout juste dans la compétition. / © FTVIASTELLA
Foot – Encore peu d'engouement pour la Coupe du monde alors que la France rentre tout juste dans la compétition. / © FTVIASTELLA

La Coupe du monde a débuté, tout le monde soutien l'équipe représentante de son pays. En Corse, c'est avant tout le beau jeu que l'on recherche. L'engouement ne bat pas son plein en ce début de compétition mais devrait s'accentuer à l'approche des affiches importantes.

Par France 3 Corse ViaStella / GB avec AFP

Qu'importe les débuts timides de l'enthousiasme populaire. Selon un sondage Odoxa publié vendredi, 67% des Français ont une bonne opinion des joueurs et 47% estiment que les Bleus ont des chances "assez" (41%) ou "très importantes" (6%) d'être sacrés champions du monde.

Pour cela, le coq devra muscler son jeu. Les Bleus ont laborieusement démarré leur Coupe du monde en s'imposant 2-1 face à l'Australie grâce à Paul Pogba, passeur puis buteur, samedi à Kazan.

"Ca n'a pas été un gros match de notre part, ni de la mienne. Mais c'est très important de commencer par une victoire. On sait qu'on peut s'améliorer, et moi que je peux faire beaucoup mieux", a admis "Grizou" sur beIN Sports.

C'est Antoine Griezmann qui a d'abord débloqué le match sur penalty (58e), avant qu'une main aérienne de Samuel Umtiti dans la surface offre dans la foulée un penalty aux Australiens, transformé par leur capitaine Mile Jedinak (62e).

Foot – Encore peu d'engouement pour la Coupe du monde
Intervenants - Didier Rey, professeur des Universités, spécialiste du football; André Cossu, propriétaire d'établissement. Equipe - Lionel Luciani et Thierry Guespin.

Dans cette poule C, le Pérou et le Danemark doivent s'affronte à 17h. Les Bleus affronteront les Sud-Américains jeudi prochain à Ekaterinbourg, puis les Scandinaves le 26 juin à Moscou.

Dans le contexte de menace terroriste, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a appelé fin mai les préfets et patrons de la police et de la gendarmerie à ne pas autoriser les retransmissions des matches sur grand écran dans l'espace public, sans mesures de sécurité draconiennes.

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus