• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Football : un Corse en demi-finale de la Gold Cup aux Etats-Unis

Sébastien Lopez Guia exulte, au coup de sifflet final, au milieu des joueurs haïtiens / © EFE Jorge Campos/Maxppp
Sébastien Lopez Guia exulte, au coup de sifflet final, au milieu des joueurs haïtiens / © EFE Jorge Campos/Maxppp

Ancien du GFCA et de Bastia-Borgo, Sébastien Lopez Guia est désormais le préparateur physique de la sélection nationale d’Haïti. Et les grenadiers joueront pour la première fois une demi-finale de la très populaire Gold Cup, à Phoenix, en Arizona, face à au Mexique. Une aventure incroyable.

 

Par Laurent Vincensini et Sébastien Bonifay

 Il y a trois jours, au Texas, Sébastien Lopez Guia assistait à la victoire de l’équipe nationale d’Haïti contre les canadiens, sur le score de 3 à 2.
Comme des dizaines de milliers d’autres spectateurs.
Ou presque.

 
Le préparateur sportif corse sur la pelouse à Houston avant les quarts de finale de la Gold Cup / © Sébastien Lopez Guia
Le préparateur sportif corse sur la pelouse à Houston avant les quarts de finale de la Gold Cup / © Sébastien Lopez Guia


Sébastien, lui, a vécu la rencontre du bord de la pelouse du gigantesque NRG Stadium de Houston.
Au sein du staff de l’équipe des grenadiers.


Une victoire historique 


Il est le préparateur physique de l'équipe depuis janvier 2018.
Et son équipe s'est qualifiée pour les demi-finales de la Gold Cup.
Pour la première fois de leur histoire.

 
Le défenseur haïtien Jems Geffrard face à l'attaquant canadien Lucas Cavallini / © ZUMA PRESS/MAXPPP/MAXPPP
Le défenseur haïtien Jems Geffrard face à l'attaquant canadien Lucas Cavallini / © ZUMA PRESS/MAXPPP/MAXPPP


Pour les européens, ça peut ne pas évoquer grand-chose, la Gold Cup.
Mais de l’autre côté de l’Atlantique, ce n’est pas rien.

C’est la compétition qui, tous les deux ans, confronte les équipes nationales d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et de la Caraïbe.


De Santa Maria Poghju à Houston, il y a loin…


Le préparateur physique corse de 43 ans a fréquenté bien des centres d’entraînement durant sa carrière.
Du Gazelec au FC Bastia-Borgo en passant par Monaco ou Neuchâtel.

Mais jamais il n’aurait cru que cette carrière le mènerait jusqu'à Haïti.

Pourtant, quand, en janvier 2018, Marc Collat, le sélectionneur, lui demande de rejoindre son staff, Sébastien n’hésite pas.

 
 

Le challenge était alléchant:


Les éliminatoires de la Coupe du monde, et puis la Gold Cup…
Au sein d’une équipe qui est, certes, 100ème au classement de la FIFA, mais qui est capable de coups d’éclat.

La dernière en date, cette victoire, ce week-end, face au Canada à Houston.

Menés 2-0 par le Canada, les haïtiens ont réussi à renverser la vapeur, pour l’emporter 3 buts à 2, devant 70.000 spectateurs...

 


Et Haïti de se qualifier pour la première fois de son histoire pour les demi-finales de la Gold Cup.
Pour le plus grand bonheur de Sébastien Lopez Guia :
 

C’est un super groupe qui nous a fait vivre un scenario de dingue, une aventure humaine et sportive extraordinaire !
 

Ces résultats des Grenadiers dépassent largement le cadre du football.

Ils redonnent de la joie à un peuple qui se reconstruit toujours après l’effroyable séisme de 2010, qui a fait plus de 300.000 morts.
C’est ce que nous confiait récemment Sébastien sur le plateau de Foot è Basta :
 

Tout le peuple haïtien est derrière sa sélection et cette force nous pousse.


 

La joie des supporters des grenadiers lors du troisième but de la sélection, signé Wilde-Donald Guerrier, à la 76ème minute / © ZUMA PRESS/MAXPPP/MAXPPP
La joie des supporters des grenadiers lors du troisième but de la sélection, signé Wilde-Donald Guerrier, à la 76ème minute / © ZUMA PRESS/MAXPPP/MAXPPP


Et de la force il en faudra aux Grenadiers dans la nuit de mardi à mercredi contre le Mexique…
 
Le Mexique, classé 18ème à la FIFA et qualifié aux tirs aux buts face au Costa Rica (1-1, 5 tab à 4), grâce à une parade de Guillermo Ochoa, l’ancien gardien acéiste.
 

Une demi-finale face aux redoutables mexicains d'Ochoa


Cette demi-finale, qui s’annonce énorme, se disputera à Glendale, en Arizona, demain à 13h30, soit 4h30 cette nuit en France.
 
C’est un stade de 65.000 places à quelques centaines de kilomètres de la frontière, qui accueillera le match.
Et sera sans doute largement gagné à la cause mexicaine.

 


El Tri a déjà remporté dix fois la Gold Cup, et s'impose comme le favori de la rencontre.

Mais Haïti a déjà prouvé sa faculté à déjouer les pronostics.  
L’autre demi-finale opposera les Etats-Unis, le pays hôte, à la Jamaïque.

Sébastien, et avec lui tous les haïtiens, rêvent déjà à une finale face aux Américains…



 

Sur le même sujet

Pietranera : les secrets de la plage du Flenu

Les + Lus