• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La forêt de Vizzavona, lieu d’exception pour les activités de pleine nature 

© Jennifer Cappai-Squarcini/FTVIASTELLA
© Jennifer Cappai-Squarcini/FTVIASTELLA

La forêt de Vizzavona est une étape touristique incontournable. Au 19e siècle, l'endroit était couru pour son climat, Corses et touristes étrangers venaient y prendre le frais. Aujourd'hui, le site est plébiscité pour les activités de pleine nature avec 3 500 visiteurs par jour.

Par France 3 Corse ViaStella

Un casque, un harnais et c’est parti pour deux heures d’accrobranche et de sensations fortes. « J’aime bien grimper très haut, parce que c’est rigolo », explique une petite fille. 

Grimper d’arbres en arbres ou découvrir la cascade des Anglais, tous viennent à Vizzavona pour passer un moment ludique en famille. « On a de la chance d’être au bord de la mer, mais on vient tous les deux ou trois jours en montagne pour faire un sommet ou une randonnée et aujourd’hui de l’accrobranche », explique un touriste. 

Le parcours aventure attire près de 110 personnes par jour en pleine saison. Mais le site est également le point de départ de l’ascension du Monte d’Oro, très prisé par les randonneurs les plus aguerris. « Il y a 780 mètres de montée assez éprouvante mais très jolie. Et après 1 000 mètres de descente qui sont très longues, mais magnifiques avec des petites piscines naturelles », précise un randonneur. 
 

Orages


En plein mois d’août, près d’une centaine de marcheurs empruntent chaque jour cette étape du GR 20 et se plient à certaines recommandations. « La consigne, c’est de partir le plus tôt possible et d’arriver avant la mi-journée parce que les orages éclatent en début d’après-midi. Comme ça, on a au moins fait l’étape prévue, mais en profitant du beau temps de la mi-journée », indique Jean-Christophe Marini, accompagnateur de moyenne montagne.

 
La forêt de Vizzavona, lieu d’exception pour les activités de pleine nature 
Intervenants - Jean-Christophe Marini, Accompagnateur de moyenne montagne ; Anne-Marie Isetti-Crevieux, résidente permanente à l'hôtel de Vizzavona. Equipe - Laura Brunet ; Jennifer Cappai-Squarcini ; André Girardin.


Justement, comme chaque après-midi, l’orage éclate. En quelques minutes, les habitués se réfugient dans l’hôtel restaurant du col. « C’est une halte que je ne rate jamais. Surtout quand on vient de prendre la pluie en montagne. J’ai proposé à mes amis de venir dans ce lieu », raconte une randonneuse. 

Anne-Marie est la seule résidente à l’année. En 11 ans, elle a vu la fréquentation du site s’envoler, même si 50 % de la clientèle reste corse. « Les Corses ont chaud. Ce sont surtout des gens qui viennent régulièrement depuis l’âge de cinq ans, alors que maintenant, ils ont entre 80 et 90 ans », témoigne Anne-Marie Isetti-Crevieux, résidente permanente à l'hôtel de Vizzavona. 

Vizzavona offre une halte hors du temps, le temps d’une pause fraîcheur au cœur de la montagne. 

 

Sur le même sujet

Ajaccio : inquiétudes et questionnements autour du futur plan local d’urbanisme

Les + Lus