• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Front national disparaît de l'assemblée de Corse

Territoriales – e Front national disparaît de l'assemblée de Corse / © FTVIASTELLA
Territoriales – e Front national disparaît de l'assemblée de Corse / © FTVIASTELLA

Le Front national a totalisé 3,28% des suffrages au soir du premier tour des élections territoriales. Ce score marque la disparition des élus FN de l'assemblée de Corse.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

La liste "Rassemblement pour une Corse républicaine", conduite par Charles Giacomi enregistre le plus petit score du premier tour, bien loin du résultat engrangé lors des élections territoriales de 2015.

Avec 10,58% (9,09% au 2d tour), le Front national avait signé son grand retour à l'assemblée de Corse après 25 ans d'absence, en y faisant siéger quatre élus.

Le FN avait réuni plus de 14 000 votants au premier tour. Deux ans plus tard avec un score de 3,28%, ils ne sont que 3 917 électeurs à avoir voté pour le parti d'extrême droite dans l'île. Le FN ne passe pas la barre fatidique des 7% pour se maintenir et disparaît du même coup de l'assemblée territoriale.

Le déficit de renommée de Charles Giacomi n'explique pas tout. En 2015, Christophe Canioni, candidat Front national, n'était guère plus connu des électeurs.

Ce résultat s'inscrit dans la déroute du FN aux dernières législatives, où aucun des candidats n'a depassé les 5%. L'absence d'ancrage local des militants et un discours ambivalent peuvent aussi expliquer ce score.

Territoriales : la spirale négative du FN
Charles Giacomi, tête de liste "Front national - Rassemblement pour une Corse républicaine"; Michel Bruschini, colistier "Front national - Rassemblement pour une Corse républicaine" - France 3 Corse ViaStella - Sébastien Bonifay, Robin Droulez

 

Sur le même sujet

Qui sont les gilets jaunes corses ? 

Les + Lus