• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gloria Maris: un partenariat pour promouvoir une aquaculture responsable

ILLUSTRATION - Parc d'aquaculture de la ferme marine Gloria Maris à Campomoro (Corse-du-Sud) / © Stephan Le Gallais
ILLUSTRATION - Parc d'aquaculture de la ferme marine Gloria Maris à Campomoro (Corse-du-Sud) / © Stephan Le Gallais

Miser sur des produits de qualité. C'est le credo du groupe Gloria maris, installé à Ajaccio et leader français du marché grâce à son réseau de fermes aquacoles. Un partenariat a été passé la semaine dernière pour inciter la filière à se responsabiliser. 

Par Sébastien Bonifay

Gloria Maris signifie en latin Gloire à la Mer.
Il était donc la moindre des choses qu'un groupe leader de l'aquaculture en France, et qui a choisi ce nom, aborde son activité avec respect pour la mer.
La société veut défendre une aquaculture durable et responsable. 
 
La ferme aquacole de Gloria Maris / © Stella Rossi
La ferme aquacole de Gloria Maris / © Stella Rossi

Et elle voit le partenariat signé avec l'organisation environnementale Ethic Ocean et l'enseigne Carrefour l'occasion de valoriser son métier. 
C'est ce que nous explique Philippe Riera, président de Gloria Maris:

On essaie de construire un programme très qualitatif sur l'élevage, et on y arrive puisque ces animaux ont quatre ans d'âge avant d'être vendus. Et ils ne subissent aucun traitement humain, pesticides, antibiotiques, ou autres, dans leur cycle de production.
 

Elisabeth Ballet, directrice de Ethic Ocean, Philippe Riera, président de Gloria Maris, et Corinne Henry Munoz, directrice des produits frais de Carrefour, au moment de la signature du partenariat. / © Stella Rossi
Elisabeth Ballet, directrice de Ethic Ocean, Philippe Riera, président de Gloria Maris, et Corinne Henry Munoz, directrice des produits frais de Carrefour, au moment de la signature du partenariat. / © Stella Rossi

Dans les faits, ce partenariat permettra de redorer le blason d'une filière qui a parfois mauvaise réputation. 
Trop polluante et ne respectant pas les cycles naturels...
Selon Elisabeth vallet, la directrice d'Ethic Ocean, c'est pourtant

Un secteur très important. Plus de la moitié des produits de la mer que nous consommons provient de l'élevage, de l'aquaculture. Il est très important de travailler avec ce secteur, pour que ces élevages se développent dans les conditions respectueuses de l'environnement.

 

© StellaRossi
© StellaRossi
Des conditions d'exploitation qui permettent d' obtenit un produit de qualité supérieure et de garantir une tracabilité. des critères qui sont de plus en plus importants pour le consommateurs. 
Et ça, bien sûr, cela n'a pas échappé aux enseignes de distribution comme Carrefour:

On veut apporter un produit sain et bon à nos consommateurs. On met l'accent sur des produits issus d'une aquaculture raisonnée, et également des produits français. 


Et puis, au-delà des aspects éthiques et commerciaux, il y a une vraie urgence à changer de système de production.
Selon des statistiques, 80 % des ressources de la Méditerranée seraient actuellement surexploitées.
 

 

Sur le même sujet

Femu a Corsica : appel au rassemblement avant la venue du Premier ministre

Les + Lus