• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Granulés de bois : se chauffer autrement

Des granulés de bois pour alimenter les poêles en hiver / © Jean-André Marchiani
Des granulés de bois pour alimenter les poêles en hiver / © Jean-André Marchiani

Depuis une dizaine de jour, une usine de granulés de bois est en activité sur la commune de Castifao, en Haute-Corse.
Il s'agit de petits morceaux de sciure reconstitués, déstinés à alimenter les poêles de chauffage.

Par Jean-André Marchiani

Il s'agit d'une pratique pas encore très répandue en Corse.

Du coup, Jean-Michel De Meyer n'est pas peu fier de nous présenter son projet : une usine de granulés de bois.

"Notre matière première, des résidus de bois résineux, surtout des palettes usagées, arrive par ici. Nous l'achetons 60€ la tonne à une entreprise locale.
Ensuite cette matière première passe dans une broyeuse pour en faire de la sciure. Et enfin dans un moule qui humidifie la sciure pour donner le résutat final : des granulés de bois destinés au chauffage."


 

La matière première : des résidus de bois, avant qu'ils ne soient broyés et transformés en granulés de bois. / © Jean-André Marchiani
La matière première : des résidus de bois, avant qu'ils ne soient broyés et transformés en granulés de bois. / © Jean-André Marchiani



A savoir également qu'aucun autre produit n'est ajouté aux granulés dont la composition est simple : de la sciure de bois humidifée.

Coût total de l'investissement pour cette usine unique en Corse : 600.000€.

 

La broyeuse permettant de broyer la matière première pour former des granulés de bois. / © Jean-André Marchiani
La broyeuse permettant de broyer la matière première pour former des granulés de bois. / © Jean-André Marchiani


Un enjeu écologique

 

"La problématique des déchets de bois, de résidus de coupe nous a interpellé. On en est donc arrivé au constat qu'il fallait que tout ce qui était résineux soit transformé en granulés de bois".

En somme, mettre en place un recyclage du bois... et privilégier le "vrac".
Ainsi les particuliers pourront acheter ces granulés par 10Kg pour un prix de 3€50 auxquels il faudra ajouter une consigne de 2€ pour le seau en plastique !

Les particuliers ont également trouvé des avantages à ce système.

"On peut arrêter le poêle quand on le souhaite, même à distance ce qui permet de faire des économies d'énergie. 
Et en plus les granulés permettent de ne pas être obligé de faire du bois tous les hivers."
nous expliquait Ludovic qui a fait installer l'un de ces poêles à granulés dans sa maison de Morosaglia.


EDF, avec son dispositif Agir Plus encourage même la pratique de ce concept, avec une aide à l'installation de poêle à granulés pouvant aller jusqu'à 1600€.

 
Le produit fini : des granulés de bois destinés à l'alimentation de poêles. / © Jean-André Marchiani
Le produit fini : des granulés de bois destinés à l'alimentation de poêles. / © Jean-André Marchiani

 

Un timing... incertain ?


Même si l'été est arrivé tardivement cette année, le lancement de cette activité de production de granulés de chauffage entre les mois de mai et juin peut surprendre, légitimement.
 
Granulés de bois : se chauffer autrement
Intervenants - Ludovic Antoni, Consommateur de granulés bois ; Jean-Michel de Meyer, Producteur de granulés bois Equipe - Jean-André Marchiani ; Pierrick Nannini


Difficile dans ces conditions climatiques de vendre et de faire du chiffre, mais Jean-Michel de Meyer nous l'assure, ces quelques mois avant d'arriver jusqu'à l'hiver ne seront pas perdus pour autant :
 

"ce sera surtout l'occasion de stocker des granulés et de continuer de proposer des devis pour les poêles !".

Une entreprise que son gérant espère, évidemment, voir prospérer.

D'autres usines de granulés de bois existent en Corse. C'est le cas à Lucciana par exemple ou dans le centre Corse.

Sur le même sujet

Vincent Monnerie sillonne la Corse, armé de sa brouette, pour sensibiliser à la maladie de Charcot

Les + Lus