• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La GT20 : découvrir la Corse à vélo, de Bastia à Bonifacio

Un parcours de 600km qui permet de découvrir ou redécouvrir l'île / © FTViaStella
Un parcours de 600km qui permet de découvrir ou redécouvrir l'île / © FTViaStella

La GT20 - pour grande traversée - a été inaugurée ce lundi 5 août par l'agence de tourisme de la Corse. Il sera désormais possible de parcourir la Corse à vélo de Bastia jusqu'à Bonifacio en 12 étapes. Objectif : diversifier l'activité touristique sur l'île, et la prolonger. 

Par A.B / FTViaStella

La réputation du GR20, ce mythique sentier de randonnée qui traverse la Corse de Calenzana a Conca, n'est plus à faire : 180km de trek à travers les montagnes qui enthousiasment autant les amateurs de grandes randonnées que ceux de beaux paysages.

Mais la marche à pied, ce n'est pas la tasse de thé de tout le monde. Alors pourquoi ne pas s'essayer au vélo ?

C'est ce que propose la GT20, un chemin de 600km qui relie Bastia à Bonifacio à bicyclette.

Inauguré ce lundi 5 août, ce parcours de cyclotourisme doit permettre un étalement de la saison touristique, comme l'explique Marie-Antoinette Maupertuis, présidente de l'Agence de tourisme de la Corse :

"L'idée c'était de faire un grand coup pour le lancement de cette traversée, au coeur de la saison. Mais bien évidemment, nous savons que le cyclotourisme va plus se pratiquer quand il fait moins chaud, notamment au mois de septembre ou d'octobre."
  

Vélos électriques bienvenus 


Pour découvrir les beautés du littoral et de la montagne, le vélo paraissait être une évidence.

Il faut dire que ce mode de circulation écologique attire de plus en plus d'adeptes, et tout particulièrement les vélos électriques.

Justement, sur la GT20 - pour grande traversée -, il est possible de recharger sa batterie tous les 50km. 

"La Corse est la premiere île au monde a rendre accessible à tous la traversée en vélo électrique, sans risque de tomber en panne de batterie, se réjouit Marc-Antoine Bouteille-Torre, loueur de vélos électriques. Forcément, c'est un plus énorme pour la mobilité en Corse."


Découverte des communes


Le Cap Corse, Porto, Vergio ou encore Ghisoni, 12 villes étapes ponctuent la GT20 jusqu'à l'extrême sud. Une façon aussi de mettre en lumière les communes de l'intérieur. 

Ainsi, pour Don-marc Albertini, maire de Ghisoni, le GT20 pourra apporter une "visibilité internationale et nationale" à sa commune, mais également une "complémentarité entre la mer et la montagne" :

"C'est un vieux sujet que nous avons essayé de développer chez nous [à Ghisoni] et ailleurs. Donc on est très contents de ce projet."


Corse côtière 


Du côté des randonneurs, les avis sont partagés.

 "Ce que j'apprécie dans le GR20, c'est de s'éloigner de la civilisation. Pas de voitures, pas de bruit..." raconte ce touriste.

Un "exil" plus difficilement atteignable avec la GT20, qui emprunte les routes de circulation secondaires.

Mais son ami, lui, voit dans ce tout nouveau parcours une façon de découvrir la Corse côtière : "traverser la Corse et être un peu sur la côte, ça peut être pas mal. Parce que le GR20, au final, on est surtout dans la montagne."

La GT20 sera complètement opérationnelle la saison prochaine, avec la mise en place d'une signalétique dédiée
 

 

Sur le même sujet

Vincent Monnerie sillonne la Corse, armé de sa brouette, pour sensibiliser à la maladie de Charcot

Les + Lus