• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Insécurité et délinquance : toujours beaucoup d'homicides en Corse

© Gérard Julien/AFP
© Gérard Julien/AFP

Le ministère de l’Intérieur a dressé le bilan statistique de la délinquance et de la criminalité en France en 2017. En Corse, les taux d’homicides, de cambriolages et de vols avec armes sont notamment élevés. 

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

Le ministère de l’Intérieur a publié le 25 janvier 2018 un bilan statistique de l’insécurité et de la délinquance en France en 2017. Dans les pages de ce rapport, la Corse figure parmi les régions les plus touchées par certains actes.

Ainsi, l’île fait partie des deux régions avec la Provence Alpes Côte-d’Azur (PACA) où le taux d’homicides par habitant est significatif selon le ministère de l’Intérieur. Chaque année, en Corse les « forces de sécurité recensent […] 0,05 homicides pour 1 000 habitants ». Dans les autres régions de France métropolitaine, ce chiffre atteint 0,01 ou 0,02 pour la même part de population.

La Corse fortement exposée aux vols avec armes


Même constatation en ce qui concerne les vols avec arme. Si la Corse n’est pas en tête du classement des régions où ces genres d’actes sont les plus significatifs, la région reste fortement exposée au phénomène. 11 faits de ce type ont été constatés dans l’île pour 100 000 habitants. À titre de comparaison l’Île-de-France et la région PACA, les deux régions les plus concernées par ce délit, ont, elles enregistré 20 agressions pour 100 000 habitants en 2017.


Insécurité et délinquance : toujours beaucoup d'homicides en Corse


D’après « les enregistrements de forces de sécurité, la Corse est nettement moins exposée aux cambriolages ». Ainsi, dans l’île, 2,9 logements sur 1 000 ont été visités en 2017. En PACA et en Bretagne, zones géographiques particulièrement frappées par ce type de vol, ce taux grimpe respectivement à 9,8 ou 4,2 logements sur 1 000. Néanmoins, la Haute-Corse avec 12 autres régions métropolitaines a enregistré une augmentation du nombre de cambriolages en 2017.

La Corse moins concernée par les vols violents sans arme


Toutefois, en 2017, la Corse a été relativement épargnée par les vols violents sans arme et les vols de voiture. Avec la Bourgogne-Franche-Comté, l’île compte 0,4 vol sans arme pour 1 000 habitants quand l’Île-de-France en enregistre 3,6.

En 2017, deux vols de voiture pour 1 000 habitants ont été répertoriés sur l’île de Beauté, un chiffre en baisse comparé à l’année précédente, grâce notamment à une forte diminution de ce phénomène en Corse-du-Sud.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’un bilan plus complet sera disponible dès cet automne.


Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus