• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Jean-Marie Poli, président de l’associu Sulidarità, est mort

Jean-Marie Poli, président de l’associu Sulidarità, est mort
Intervenants : Eric Simoni, " Corsica Libera " - Reportage : Maia Graziani, Stéphane Agostini

Jean-Marie Poli, président de l’associu Sulidarità est mort dans la nuit de vendredi à samedi, sur la route entre Argiusta-Moriccio, d’où il était originaire, et Moca-Croce.

Par France 3 Corse ViaStella

C’est surtout son combat pour la défense des prisonniers dits politiques, qu’on retiendra de Jean-Marie Poli. 

Le Président de l’associu Sulidarità est mort à l'âge de 59 ans dans la nuit de vendredi à samedi, sur la route entre Argiusta-Moriccio, d’où il était originaire, et Moca-Croce. Après un accident, il aurait fait une chute mortelle en tentant d'intervenir sur son véhicule.

Avec Sulidarità, Jean-Marie Poli s’était engagé pour l’amnistie et le rapprochement des prisonniers dits politiques, apportant un soutien moral et financier aux prisonniers corses.

Un engagement qu’il a porté dès son plus jeune âge : dans les années 1970, membre de l’Union des lycéens de Corse, il se mobilise pour la création de l’Université de Corte.

En 1982, il participe à la constitution de la première assemblée territoriale de Corse : « Je mettais beaucoup d'espoir dans le fait que la Corse disposait, enfin, d'un espace de débat intéressant qui pouvait, à un moment donné, confronter l'ensemble de la représentativité du peuple corse autour de dossiers essentiels, notamment celui de l’université », se rappelait-il dans un entretien.

En 2013, Jean Marie Poli devient conseiller territorial au sein du groupe Corsica Libera et veut porter les questions « la spéculation foncière et du statut de résident ».

Un expérience brève au cours de laquelle il restera président de l’associu Sulidarità. En septembre 2016, après une mobilisation en faveur des prisonniers corses à Ajaccio, il déclarait sur notre antenne : « Nous sommes par nature optimistes, ça fait 25 ans que nous nous occupons de cette question délicate des prisonniers politiques. L’optimisme est de mise. »
Jean-Marie Poli, président de l’associu Sulidarità sur France 3 Corse ViaStella

Nous reviendrons sur son parcours dans le Corsica Sera, à 19 heures.

Plusieurs hommages lui ont été rendus :

La section corse ligue des droit de l'homme rend hommage dans un communiqué à "un homme de bien, droit, pétri de générosité [...] Militant nationaliste, il ouvrait son cœur à toutes les victimes d’injustice. Il ne supportait aucun déni d’humanité. Son engagement politique pour l’émancipation du peuple corse était fondé sur des valeurs humanistes profondément ancrées."


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un personnel de la chambre d'agriculture de Corse-du-Sud soupçonné d'escroquerie

Les + Lus