• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Jenifer : « La Corse, c’est mon équilibre »

Jenifer était en concert à Erbanlonga, lundi 12 août. / © Marion Lompageu / FTVIASTELLA
Jenifer était en concert à Erbanlonga, lundi 12 août. / © Marion Lompageu / FTVIASTELLA

Lundi 12 août, Jenifer s’est produite sur la scène du festival d’Erbalonga. Quelques minutes avant son concert, la chanteuse a répondu aux questions d’une équipe de France 3 Corse ViaStella. Elle s’est notamment confiée sur sa relation à la Corse. 

Par France 3 Corse ViaStella

Après près de 20 ans de carrière, Jenifer est actuellement en tournée pour son huitième est dernier album « Nouvelle page ». 

Lundi 12 août, la chanteuse s’est produite sur la scène du festival d’Erbalonga où l’attendaient un parterre de fans. 

Quelques minutes avant son concert Jenifer a répondu aux questions d’une équipe de France 3 Corse ViaStella, où elle s’est notamment confiée sur sa relation à la Corse. 

 
Jenifer : « La Corse, c’est mon équilibre »
Intervenants - Jenifer, chanteuse. Equipe - Kael Serreri ; Marion Lompageu ; Lisa Macineiras ; Anne-Laure Louche.


Pourquoi avoir appelé votre album « Nouvelle page » ? 
J’ai choisi de l’appelé comme ça parce que c’était le plus en adéquation avec mon état d’esprit. C’est le reflet exact de celle que je suis au moment où je vous parle, et depuis la conception de cet album. 

J’avais besoin de me réconcilier avec ma passion, de retrouver cette envie, de retrouver la sensation des débuts. J’ai façon assez philosophique de voir la vie, et je me dis que le meilleur moyen de remettre les choses en place, c’est d’entamer une nouvelle page même si le livre reste le même.

Cet album est radicalement pop. Il est plus en adéquation avec l’ADN que j’avais au début, une pop un peu enjouée, fraîche, plus positive. Je me livre davantage de manière un peu plus directe. 


Quel lien entretenez-vous avec votre public ? 
C’est un lien indéfectible, j’ai la sensation d’être extrêmement chanceuse. D’avoir des gens qui vous aiment encore, au bout de tant d’années. C’est très encourageant pour continuer d’y croire. 

Grâce aux auteurs et aux compositeurs qui ont fait en sorte d’aboutir à nos idées, je peux jouir encore de ma passion et garder ce lien indéfectible et sincère avec les gens qui sont susceptibles de me suivre encore. 


Votre rapport avec la Corse ? 
La Corse, c’est mon équilibre. Je m’y ressource. La Corse m’a permis de garder les pieds sur terre. L’éducation qu’on m’a inculquée, ma famille, mes amis. 

La Corse me panse tous les maux. J’ai toujours énormément de plaisir à partager la scène avec des insulaires. Ils m’ont tellement inspirée. Il y a des groupes corses qui me bouleversent, me transpercent le cœur, et en même temps qui me permettent de me ramener chez moi quand je suis sur le continent. 

C’est ma force. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

67 pompiers de l’Ardèche et de la Drôme viennent appuyer leurs collègues corses

Les + Lus