• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifestation de riverains ce matin à Viggianello

Manifestation des riverains à quelques dizaines de mètres du centre d'enfouissement
Manifestation des riverains à quelques dizaines de mètres du centre d'enfouissement

Décidement, le feuilleton de l'enfouissement des déchets en Corse n'est pas près de se terminer...Ce matin à Viggianello, l'un des deux centres d'enfouissement de l'île, les rivains manifestaient. Ils craignent que la préfète autorise le dépôt de 58.000 tonnes par an pendant encore dix ans.  

Par Sébastien Bonifay

Ce matin, sur la route qui mène à la déchetterie de Viagianello, une activité inhabituelle. En lieu et place du défilé permanent des camions qui, durant la semaine, déversent des déchets venus de toute la Corse, des dizaines de riverains.
Passablement remontés.
La raison de leur courroux, la volonté supposée de la préfète de Corse, Josiane Chevalier, de porter de 43.000 à 58.000 tonnes la capacité d’enfouissement de la déchetterie qui surplombe le golfe de Propriano.  
 
Le centre d'enfouissement de Viggianello / © Viastella
Le centre d'enfouissement de Viggianello / © Viastella


Pas de confirmation du côté de la préfecture, mais selon la mairie de Propriano et la Communauté de Communes Sartenais-Valinco, la nouvelle aurait été annoncée à leurs services par les services de l’Etat.

Selon Jacques Fieschi, membre du collectif Valincu Lindu, la situation n’est plus tolérable :

Il doit y avoir une cinquantaine de camions qui passent tous les jours…c’est énorme, et quand vous les suivez, vous voyez le jus qui tombe, vous vivez au milieu des odeurs, surtout en été ! Et tout ça se diffuse dans la nature, dans les nappes phréatiques. A 200 mètres au-dessous du site, l’eau est pompée pour tout le Valinco…C’est très grave et les gens ne le savent pas, il faut le leur dire !
 

De prime abord, cela semble pourtant une bonne nouvelle pour les habitants de la région…
Les chiffres du stockage de Viagianello au cours des dernières années sont en effet impressionnants, et très largement au-dessus de ces tonnages. Année après année, le site déborde. En 2018, il aurait reçu plus de 125.000 tonnes. La conséquence du problème récurrent, et apparemment insoluble, du traitement des déchets en Corse.
 
Viggianello
Viggianello


Alors, 58.000 tonnes, soit 2 fois moins de déchets, ce pourrait être une belle avancée pour le combat des riverains. Les premiers signes d’une amélioration.

Seulement voilà, les manifestants de ce matin voient les choses autrement :

L’Etat choisit la solution de facilité, la solution qui lui est offerte sur un plateau en argent. Par ce fait même il court-circuite le plan de la CDC qui était la voie à privilégier, le plan du tri à la source, qui est le plus important aujourd’hui. On ne peut pas dire qu’on privilégie cette solution, et en même temps autoriser un centre tout-enfouissement pour dix ans… »

Rappelle Marie-Paule Tomasi, du collectif Valincu Lindu.

En clair, les riverains de Viagianello ne voient pas dans cette mesure un retour à la normale, mais plutôt une manière de repousser aux calendes grecques un possible retour à la normale…
 

Sur le même sujet

Corse : pour maintenir leur budget, les associations misent sur l’organisation d’évènements sportifs

Les + Lus