Méridionale : après le comité d’entreprise extraordinaire, des salariés toujours inquiets

© Christian Giugliano / FTVIASTELLA
© Christian Giugliano / FTVIASTELLA

Les syndicats STC et CGT de la compagnie maritime ont déposé deux préavis de grève au lendemain d'un comité d'entreprise extraordinaire tendu à Marseille. Ils s'inquiètent pour leur avenir. 

Par France 3 Corse ViaStella

Au téléphone devant les bureaux de la Méridionale, Cyril Venouil finalise les dernières modalités du préavis de grève. Le chef de file du STC [syndicat des travailleurs corses] l'a déposé ce mardi après-midi. Ce dernier est d'une durée de 24 heures reconductibles à compter du 25 février. 

 
© STC
© STC


À l'agence de Bastia, ils sont 15 sédentaires à travailler à temps plein. Tous sont inquiets après le comité d'entreprise extraordinaire de lundi. « Nous sommes tous des pères de famille, on a tous besoin d’un salaire à la fin du mois. Et le problème, c’est qu’aujourd’hui, on ne nous l’assure pas. Nous attendons dès cette semaine des réponses précises pour l’avenir du port de Bastia et de la Méridionale en Corse », explique Frédéric Sisco, assistant Fret depuis 17 ans à la Meridionale.

 
 

Craintes


Depuis 9 heures, les coups de téléphone n'arrêtent pas. À l'approche des vacances scolaires de février où les départs sont nombreux, les clients craignent de rester à quai en Corse à cause du conflit social.

Malgré l'incertitude des prochains jours, un client a acheté ce matin son billet pour Marseille. « C’est une habitude de voyager avec la Méridionale, donc je viens. Je sais qu’il y a des problèmes. Je sais qu’il y a des inquiétudes, ce sont des gens qui bossent, je les respecte. Et je comprends leurs inquiétudes », indique-t-il. 

 
Méridionale : après le comité d’entreprise extraordinaire, des salariés toujours inquiets
Intervenants - Cyril Venouil, STC Méridionale ; Alain Mosconi, STC Corsica Linea. Equipe - Pierrick Nannini ; Guillaume Leonetti ; Anne-LAure Louche


La CGT elle, a déjà déposé son préavis ce matin au siège de la compagnie à Marseille. La grève débutera dès lundi pour 48 heures reconductibles.

 
© CGT
© CGT
 
 
© CGT
© CGT

En fin d'après-midi le STC section Corsica Linea a publié un communiqué de soutien aux salariés de la Méridoniale. 
 
© STC section Corsica Linea
© STC section Corsica Linea



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le collectif Tavignanu Vivu manifeste contre le projet de centre de déchets de Giuncaggio

Les + Lus