• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Parcoursup: Le Bac se profile, mais les incertitudes demeurent

Lucile a déjà été acceptée à la Sorbonne, l'année prochaine, pour suivre un cursus en Musicologie. De quoi être motivée pour décrocher son Bac. / © TyphaineUrtizverea
Lucile a déjà été acceptée à la Sorbonne, l'année prochaine, pour suivre un cursus en Musicologie. De quoi être motivée pour décrocher son Bac. / © TyphaineUrtizverea

L'application Parcoursup continue de faire polémique. Plusieurs bugs se sont produits, Conséquence, des élèves déjà acceptés ont eu la mauvaise surprise d'apprendre qu'ils ne l'étaient finalement pas. Alors que les révisions ont débuté, c'est l'occasion de faire un point sur la situation.

Par Sébastien Bonifay

Nous ne sommes pas encore en juin que les élèves de Terminale en corse ont déjà fini les cours.
Les établissements seront mobilisés dans les jours qui viennent par les examens de BTS, CAP et BAC pro, en sus des derniers conseils de classe.

Les épreuves du Baccalauréat général, elles, débuteront à la mi-juin.
Place, donc, aux révisions finales, commencées il y a plusieurs semaines pour les plus sérieux. Tous ces futurs bacheliers pensent déjà à la suite.
 
Géographie, Maths, Philo ou Eco, l'heure est aux révisions / © TyphaineUrtizverea
Géographie, Maths, Philo ou Eco, l'heure est aux révisions / © TyphaineUrtizverea


En Mai, les 3139 lycéens corses inscrits sur Parcoursup ont commencé à avoir des réponses pour leurs choix après le Bac – s’ils le décrochent.

Ghjuvan-Francescu, qui est en Terminale S à Bastia, sait déjà que s'il décroche le diplôme, il pourra rejoindre Corte pour une licence de biologie. C'était son premier choix, il peut maintenant se concentrer sur l'examen du mois prochain.

Je ne vise pas forcément de mention... Tant que j'ai le Bac pour continuer mes études, ça me va.

 

© viastella
© viastella

D’autres ont eu moins de chance

Ainsi Francesca, dont les quatre premiers choix pour des « Instituts de formation de soins infirmiers » ont été rejetés.

Si elle décroche le Baccalauréat, elle partira donc à Corte pour une autre matière, qui n’était pas forcément sa vocation, et elle s’avoue dépitée :

Je suis déçue… le système Parcoursup fonctionne très mal. C’était largement plus facile de devenir infirmière avec l’ancien concours, qu’on pouvait réussir même sans avoir le Bac. J’aurais eu plus de chance.


Certains étudiants de terminale confirment qu’ils passent cet examen avec un stress permanent, vérifiant quotidiennement sur Parcoursup où ils en sont dans le classement.

Ce qui fait dire à Charles Casabianca, responsable syndical CGT des enseignants, que l’ancien système (que l’on appelait APB) ne faisait que 0,4% de déçus, et que le nouveau système cache, selon lui toujours, une forme de sélection masquée selon les endroits et les établissements où vous obtenez le Baccalauréat. Il l'affirme:

Nous ne maitrisons pas les algorithmes. Nous savons que dans certains algorithmes, des lycées bénéficient de « coefficients », donc ça veut dire qu’il y a une discrimination selon l’endroit et les écoles que vous fréquentez.
 

A l'académie de Corse, on assure que tout est sous contrôle / © Viastella
A l'académie de Corse, on assure que tout est sous contrôle / © Viastella

A rebours de ces arguments, le rectorat affirme que les choses se sont mieux passée ici que dans d’autres régions, parce-que c’est une « petite » académie, où l’on personnalise plus facilement chaque dossier.

Seule une dizaine de personnes serait en Corse concernée par le bug qui leur a annoncé mi-mai la validation de leur choix, avant que le « système » ne revienne très vite sur cette information.
Selon Julie Benetti, rectrice de l’académie de Corse:

90% des lycéens inscrits sur Parcoursup en Corse ont obtenu une réponse favorable à un de leur vœux.


Et personne, à entendre l'administration, ne sera laissé sans accompagnement. Ainsi, il est prévu, à partir du 25 juin, de relancer de nouvelles demandes pour les lycéens qui n’auraient toujours pas de réponses définitives.
 


 

Parcoursup, petit rappel:

-Parcoursup est un système d’enregistrement des vœux des (éventuels) futurs bacheliers, créé en 2018 par le ministère de l’Education nationale.

-898 000 lycéens sont cette année inscrits sur Parcoursup. 67 000 ont été concernés par le « Bug » de la mi-mai.

-En Corse, 3139 candidats étaient cette année inscrits sur Parcoursup, qu’il s’agisse, pour l’immense majorité, de lycéens, ou de personnes en phase de « réorientation » ou de « reprise d’étude ».
 

Sur le même sujet

Bastia : un jeu de piste pour découvrir la ville et son patrimoine

Les + Lus