• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pas de commémoration à Aleria ce 22 août

© Christian Giugliano
© Christian Giugliano

Ambiance très calme et pas de cérémonie en cette date anniversaire de l'occupation de la cave d'Aléria, acte fondateur du nationalisme corse.

Par France 3 Corse ViaStella

L'occupation de la cave Depeille à Aleria l'été 1975 marqua un tournant dans l'histoire contemporaine de le Corse.

Le 22 août 1975, une poignée de militants armés de l'action régionaliste corse (ARC), emmenés par le docteur Edmond Siméoni, dénoncaient l'octroi de terres agricoles et la chaptalisation des vins par des rapatriés d'Afrique du Nord. 1 200 militaires étaient déployés sur la zone et durant l'assaut, deux gendarmes mobiles trouvaient la mort.

Edmond Simeoni, à la tête du "commando" sera condamné à cinq  ans de prison par la Cour de sûreté de l'Etat. Mais, selon la formule consacrée, "rien ne sera plus comme avant". Les nationalistes les plus radicaux fondent, le 5 mai 1976, le Front de libération nationale de la Corse (FLNC).

Inaugurée le 22 août 2014, la stèle en mémoire des évènements d'Aléria avait été dégradée par des coups de feu un mois plus tard.

reportage de Dominique Moret, Stéfane Agostini et Typhaine Urtizvéréa
anniversaire aleria
Aujourd'hui, après les élections territoriales de 2015, que reste-t-il de l'état d'esprit du nationalisme originel  - France 3 Corse ViaStella - Dominique Moret Stéphane Agostini Typhaine Urtizvéréa
L'année dernière, le 40ème anniversaire de cet acte fondateur du nationalime corse contemporain n'avait donné lieu à aucune cérémonie particulière sur place. 
Et en ce 22 août 2016, les évènements ne sont pas non plus commémorés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus