• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un plan de relance pour le solaire thermique en Corse

Lundi 20 février, à Bastia la présidente de l'AUC, les représentants d'EDF, de l'ADEME et des installateurs. / © DR
Lundi 20 février, à Bastia la présidente de l'AUC, les représentants d'EDF, de l'ADEME et des installateurs. / © DR

L’Agence de l’Aménagement durable, d’Urbanisme et d’Energie de la Corse (AUE) a présenté ce lundi à Bastia un plan de relance d’installation des chauffe-eau solaires avec ses partenaires EDF et l’ADEME. Objectif : relancer la filière du solaire thermique en Corse.

Par Pierrick Nannini


« Une garantie face aux escroqueries qui ont nui à la filière ces dernières années », c’est en ces termes que Fabienne Giovannini, la présidente de l’AUE a qualifié la charte régionale des bonnes pratiques des professionnels du solaire thermique signée hier.

Cette charte formalise un partenariat entre la CTC, l’ADEME, l’EDF et tout professionnel œuvrant dans le solaire thermique en Corse.

Le but est d’apporter des garanties et un meilleur service aux consommateurs tout en protégeant les filières régionales des dérives antérieures qui les ont dévalorisées.

La CTC met en place une aide financière


Suite à une délibération de l’Assemblée de Corse, la Collectivité Territoriale de Corse met en place un dispositif d’aides financières aux particuliers.

Ces aides ne sont délivrées que si l’installation est réalisée par un professionnel signataire de la charte. Au total, une dizaine de professionnels ont signé cette charte.

Le Programme Pluriannuel de l’Energie (PPE) pour la Corse prévoit une autonomie énergétique à l’horizon 2050. D’ici à 2020, l’objectif est d’atteindre les 20%.

En 2016, 23 projets ont été sélectionnés pour une surface totale de 848 m2.

Aussi, 33 projets solaires collectifs ont été accompagnés en 2016, soit près du double de 2015.

ITV ENERGIE
Fabienne GIOVANNINI, Présidente de l'Office de l'aménagement, l'urbanisme et l'énergie Jean-Pierre Navari, Installateur de panneaux solaires

L’appel à projets 2017 vise une cinquantaine de projets qui permettront l’installation de 1200 m2 de capteurs représentant 0,5MW de puissance thermique installée. Il vise à augmenter la part de production d’eau chaude sanitaire solaire dans les bâtiments collectifs ou professionnels.

L’objectif en 2023 est de 40.000 m2 de capteurs pour environ 10.000 foyers.

Coût d’une installation

Pour un particulier, l’installation d’un chauffe-eau solaire coûte entre 5.000 et 6.000 euros.
Les différentes aides se montent à 1.500 euros. S’ajoute également 30% de crédit d’impôt.

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus