• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Politique Agricole Commune: quel avenir pour la Corse?

Quelle place pour la Corse dans la future PAC / © Christian Watier // Maxppp
Quelle place pour la Corse dans la future PAC / © Christian Watier // Maxppp

Quelle place pour l'agriculture corse lors de la prochaine PAC, la politique agricole commune? Ce mercredi à Ajaccio  divers responsables communautaires sont invités à débattre toute la journée auprès des membres du conseil exécutif.

Par PS pour ViaStella

C'est l'une des consequences du Brexit, la baisse des aides agricoles dans le cadre de la PAC (Politique Agricole Commune).
Face au départ des britanniques de l'Union Européenne et l'apparition de nouvelles priorités autour des migrations et de la sécurité, le budget global devrait baisser d'au moins 5% pour la mandature 2021-2027. Aujourd'hui cela représente 9 milliards d'euros par an pour la France, pays membre consommant le plus de crédits.
 

Un réequilibrage voulu par l'Europe


Sur la periode 2014-2020, la Politique Agricole Commune représentait environ 58 milliards d'euros par an en Europe: 80% d'aides à l'hectare, 20% pour le développement rural. Les aides à l'hectare visent à compenser les prix bas. La prochaine programmation va faire l'objet d'un rééquilibrage.
Une bonne chose selon José Bové, Eurodéputé Verts/ALE 

Le problème c'est que ça n'est pas des aides au revenu mais à l'hectare, un petit agriculteur peut se retrouver avec 5000 euros d'aides sur l'année et un autre avec plus de 100 000 euros. Cela crée un déséquilibre, il faut sortir de cette logique là.
 

Le maquis comme zone de paturage ?


En Corse, au-delà de la question de l'équité, les parcours fourragers font débat. En 2014 l'intégralité du maquis a été reconnu comme zone de pâturage.

L'enveloppe annuelle est passée de 20 à 36 millions d'euros. Les surfaces déclarées de 155 000 à 250 000 héctares.
Des éleveurs ont profité de l'effet d'aubaine, ce qui a entrainé la suspicion de l'OLAF, l'organisme de contrôle européen. Des abus ont été constatés en Corse et sur le continent dans un climat de tensions.


L'avenir de la PAC fait débat en Corse


Pour la campagne 2019, ce qui avait été accepté comme surface éligible ne l'est plus, le tout dans une grande confusion.

Ce mercredi à Ajaccio divers responsables communautaires sont invités à débattre toute la journée avec des membres du conseil exécutif. 
A l'ordre du jour, l'avenir de la Politique Agricole Commune en Corse.

Début avril l'Assemblée de Corse a voté une résolution demandant le maintien des dispositions actuelles jusqu'en 2020.  



  

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus