• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Primaires de la droite et du centre en Corse : tout savoir avant d’aller voter

Primaires de la droite et du centre en Corse : tout savoir avant d’aller voter
Intervenants : François-Xavier Ceccoli, président de la commission départementale de la primaire LR (2B) // Franck Giovannucci, membre de la commission départementale d'organisation de la primaire LR (2A) // Jean Baggioni, co-organisateur de la campagne pour la primaire "les Républicains" - Pierre Nicolas, Patrick Vella

Les primaires de la droite et du centre ont lieu le 20 novembre (pour le premier tour) et le 27 novembre (pour le second tour). Il y a 66 bureaux de vote en Corse, les règles de participation sont les mêmes partout en France.

Par France 3 Corse ViaStella


Participation

« Plus il y aura de Corses qui participeront à cette primaire, plus, à mon avis, le message politique que les Corses voudront envoyer au prochain Président de la République sera entendu », estime Franck Giovannucci, membre de la commission départementale d'organisation de la primaire Les Républicains en Corse-du-Sud.
Avant de voter les 20 novembre (pour le premier tour) et 27 novembre (second tour) prochains, petit rappel des modalités.

Qui peut voter ?

Il s’agit d’une primaire en vue des élections présidentielles de 2017. Donc seules les personnes inscrites sur les listes électorales peuvent participer. A une condition cependant : celle de partager les "valeurs républicaines de la droite et du centre".

« Les gens pourront venir voter sans appartenance aucune, mais il y a aura une charte à signer où la personne qui souhaite participer précise qu’elle partage les idées du centre et de la droite. Il n’y aura pas de vérifications mais c’est quand même un engagement moral », précise François-Xavier Ceccoli, président de la commission départementale de la primaire.

Dans l’organisation des élections, certains craignent que des électeurs FN ou de gauche ne se rendent aux urnes pour faire pencher les votes dans le sens qui les arrange.

Qu’amène-t-on au bureau de vote?

Pour voter, il suffit de se munir d’une carte d’identité et de deux euros, qui doivent servir à financer le fonctionnement de la primaire.

Où sont les bureaux de vote ?

Il y a 66 bureaux de vote en Corse, et pas seulement dans les mairies Les Républicains. 31 bureaux vont être installés en Haute-Corse et 35 en Corse-du-Sud. La plupart sont ouverts de 8 heures à 19 heures les jours de vote.

Cette carte présente les 8 302 lieux de France métropolitaine dans lesquels un ou plusieurs bureaux de vote seront ouverts le 20 novembre. Ces bureaux pourront être ouverts dans des mairies, des écoles, des salles municipales ou encore des foyers ruraux. Cliquez sur un point pour connaître l'emplacement exact du bureau de vote de votre choix.Les + et - en haut à gauche servent à zoomer et dézoomer.


Pour connaître votre bureau de vote, vous pouvez vous rendre sur le moteur de recherche du site officiel de la primaire de la droite et du centre.

Quel programme pour la Corse ?

Primaire à droite : les propositions des candidats pour la Corse

Tous les candidats (Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon, Jean-Frédéric Poisson, Bruno Le Maire et Jean-François Copé) se sont rendus en Corse, à l’exception de Nathalie Kosciusko-Morizet (cliquez sur le nom du candidat pour retrouver nos articles parus à leur visite). Ils se sont prononcés tous sur l’autonomie tout en restant assez flous.
Autonomie en Corse : de quoi parlent les candidats à la primaire de la droite ?
Intervenants : Alain Juppé // Nicolas Sarkozy // André Fazi, politologue - Anne-Marie Leccia et Tarik Khaldi


A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec Thibaud Assante, organisateur de la Corsica-Classic

Les + Lus