• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Procès Nivaggioni : la parole aux accusés avant le verdict

© Christophe Busti/FTVIASTELLA
© Christophe Busti/FTVIASTELLA

La cour d'assises d'Aix en Provence s'est retirée pour délibérer dans le procès de cinq personnes accusées d'être impliquées dans l'assassinat d'Antoine Nivaggioni. Le huis clos a été levé en fin de débat, le verdict est attendu ce samedi après-midi.

Par France 3 Corse ViaStella

Derrière les vitres teintées d’une grosse berline, le repenti quitte le palais de justice d’Aix-en-Provence sous haute protection. Les débats sont terminés, avant de se retirer pour délibérer en début de matinée, la cour a donné la parole aux accusés en dernier.




« Il a dit qu’il était innocent dans ce drame, qu’il n’avait rien à voir et qu’il aspirait qu’à une chose pourvoir reprendre sa vie, sa vie d’avant, sa vie tranquille, sa vie avec sa famille », indique maître Bernard Ripert, avocat d'Éric Coppolani. L’avocat général avait demandé 30 ans de prison à l’encontre d’Éric Coppolani, présenté par l’accusation comme le tireur le jour de l’assassinat d’Antoine Nivaggioni le 18 octobre 2010.




« On a voulu faire de cette affaire une affaire exceptionnelle »


« Je pense qu’on a voulu faire de cette affaire une affaire exceptionnelle du fait de la présence d’un collaborateur de justice d’un repenti. Dans le cadre d’une affaire exceptionnelle, il faut des réquisitions exceptionnelles et il faudrait aussi des condamnations exceptionnelles pour que le tout soit réussi », continue maître Bernard Ripert.



Le verdict est attendu dans l’après-midi de ce samedi. Une attente sous haute tension, quel crédit sera accordé à la parole du repenti ? C’est tout l’enjeu de ce verdict en sachant que d’autres procès sont à venir.


A lire aussi

Sur le même sujet

ITW - Eugénie Bogdanova, Réceptionniste saisonnière

Les + Lus