Une quatrième femme dénonce un comportement déplacé de Patrick Bruel

© A.A/FTVIASTELLA
© A.A/FTVIASTELLA

Vendredi 27 septembre, une quatrième femme, masseuse, a dénoncé dans le quotidien régional Le Progrès un comportement déplacé de la part de Patrick Bruel. Il s’agit de la quatrième personne à incriminer le chanteur.

Par A.A.

Une quatrième femme, masseuse et esthéticienne, a dénoncé un comportement déplacé de Patrick Bruel dans les colonnes du Progrès ce vendredi 27 septembre.

Selon elle, en 2017, le chanteur lui aurait fait des « avances », « des demandes lourdes » et des « allusions sexuelles » lors d’une séance de massage dans un Club Med. 
 

« Crédibiliser le témoignage de la première »


La jeune femme indique ne pas vouloir porter plainte, mais souhaite « crédibiliser le témoignage de la première jeune fille ». Cette dernière, masseuse et esthéticienne dans un hôtel de la région ajaccienne, avait fait un signalement auprès du parquet d’Ajaccio, en août dernier, à l’encontre de Patrick Bruel, sans porter plainte. 

 


Elle expliquait notamment que l’artiste aurait eu des gestes déplacés lors d’un massage, avant un concert, et aurait refusé d’enfiler des vêtements jetables préférant rester nu. Le parquet d’Ajaccio avait alors ouvert une enquête préliminaire pour « exhibition sexuelle » et « harcèlement sexuel ».
 

Lettres


Selon le Parisien, deux autres femmes, masseuses et esthéticiennes, ont transmis des lettres au parquet d’Ajaccio livrant des témoignages similaires. Elles ont rencontré le chanteur dans le cadre de leur travail en 2008 et 2011.

Patrick Bruel a été entendu dimanche 8 septembre en audition libre. Le chanteur a nié les faits décrits par l'esthéticienne corse.


 

Sur le même sujet

Les + Lus