Quel est le mode de scrutin de ces élections territoriales ?

© C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
© C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Quel est le mode de scrutin des élections territoriales qui se déroulent les 3 et 10 décembre en Corse ? Comment va se dérouler l'élection des conseillers de la nouvelle collectivité unique qui naîtra le 1er janvier de la fusion des deux conseils départementaux et de la collectivité territoriale ? 

Par France 3 Corse ViaStella

Jamais une campagne pour élire la nouvelle Assemblée de Corse n’aura été aussi courte. Cette année, elle a duré quelques semaines à peine. Et jamais elle n’aura vu s’opposer aussi peu de listes. Cette année on en compte sept quand en 2015 elles étaient 12.

Ces sept listes comptent 441 candidats répartis équitablement entre hommes et femmes pour 63 sièges. Un nombre de conseillers revu à la hausse pour tenir compte de la fusion de la collectivité territoriale avec les deux départements.

Quel est le mode de scrutin des élections territoriales ?
Reportage : LECCIA Anne-Marie ; VALENTINI Jean-Paul ; GRISCELLI Marie-Thérèse ; CARLOTTI André ; ANTOMARCHI Jacques.


Scrutin à la proportionnelle


Dans cette réforme institutionnelle le mode de scrutin a été largement discuté. Mais il ressemble finalement à ce qui a déjà été pratiqué. L’élection des conseillers territoriaux se déroule selon un scrutin à la proportionnelle avec un double seuil d’accès pour le second tour. Il est nécessaire de récolter 5% des suffrages pour avoir le droit de fusionner avec d’autres listes. Pour pouvoir se maintenir la barre des 7% devra être franchie.

Ce scrutin à la proportionnelle prévoit néanmoins une prime majoritaire. Il attribue 11 sièges supplémentaires à la liste arrivée en tête au lieu de neuf précédemment. Une prime au vainqueur qui tient compte du changement du nombre de conseillers exécutifs. Ils étaient neuf et seront désormais 11.
L’élection de ce nouveau conseil exécutif et de son président ainsi que du président de l’Assemblée de Corse auront lieu le 2 janvier prochain selon une règle précise. La majorité absolue est requise aux deux premiers tours, la majorité relative suffit au troisième.

Dernier élément de ces élections : le nombre d’inscrits sur les listes électorales. La Corse compte 234 227 inscrits. La participation sera enfin une clef majeure de ce scrutin.


A lire aussi

Sur le même sujet

Le tribunal correctionnel de Bastia ordonne la destruction d’une paillote

Les + Lus