• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Recyclage des médicaments : des efforts à faire en Corse

Recyclage des médicaments : encore des efforts à faire en Corse
Marie-Santa Abel, adepte du recyclage de médicaments; Marie-Catherine Guidicelli, pharmacienne; Thierry Moreau Defarges, président de Cyclamed - France 3 Corse ViaStella - Caroline Ferrer, Léa Fizzala

La Corse ne figure pas parmi les meilleurs élèves pour le recyclage des médicaments. Elle est 15ème au classement des régions. Pourtant le geste est simple, il suffit de rapporter ses médicaments en pharmacie après traitement. 

Par France 3 Corse ViaStella


Depuis 2007, toutes les pharmacies, soit 135 officines en Corse, ont l'obligation de collecter les médicaments usagés.

De Corse, ils sont ensuite expédiés à Toulon pour y être incinérés. 35.000 tonnes de médicaments sont ainsi collectés chaque année dans l'île. Soit 109g par habitant et par an contre 185 pour la moyenne nationale. Ce qui place l’île de Beauté au 15ème rang des régions qui recyclent le plus.

En France, l'énergie totale générée par la combustion de ces médicaments permet d'éclairer et de chauffer 7.000 logements par an.

C'est l’association Cyclamed, agréée par les pouvoirs publics, qui a pour mission de collecter et de valoriser les Médicaments Non Utilisés (MNU) à usage humain, périmés ou non, rapportés par les patients dans les pharmacies. Elle met en place de nombreuses campagnes de sensibilisation, comme cette BD à l'intention des plus jeunes. 

 

Sur le même sujet

Corse : chaque année 100 personnes bénéficient de l’accompagnement global pour retrouver un emploi

Les + Lus