• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Régions et Peuples Solidaires se prépare aux Européennes 2019

Régions et Peuples Solidaires était en fin de semaine dernière à Bayonne. Ce parti fédère 12 organisations de différentes régions européennes favorables à l'autonomie des territoires en France et en Europe. Gilles Simeoni, au nom de FemuaCorsica, a participé à ces débats.
 

Par P.S.

Ils sont Alsaciens, Bretons, Basques, Catalans, Occitans, Savoisiens, Mosellans, Berbères ou Corses et militent pour plus d’autonomie. Réunie à Bayonne (Pyrénées Atlantiques) du 23 au 25 août en université d’été, la fédération autonomiste Régions et Peuples solidaires avait un objectif principal : s’accorder sur un programme pour les élections européennes de 2019.

"La présence de R&PS lors des Européennes de 2019 défendra une vision qui permette de dépasser l’Europe des états et approfondir la construction de l'Union dans le respect de la diversité des territoires, des peuples et de leurs langues", a annoncé la fédération dans un communiqué.
 

Un Corse tête de liste

Pour l’heure, on ne sait pas connaît pas encore le nom du tête de liste de la fédération, il ne sera révélé que fin octobre. Mais Régions et peuples solidaires (R&PS) a d’ores et déjà décidé que cette personne serait corse.

Le nationaliste Roccu Garoby a été élu porte-parole de la fédération lors de cette université d’été.

Au nom de Femu a Corsica, Gilles Simeoni a participé aux débats de R&PS
 
Gilles Simeoni à l'Université d'été R&PS



 

Sur le même sujet

Oscaro racheté par la maison mère d'Autodis

Les + Lus