Les résidences secondaires en Corse exclues du crédit d'impôt pour l'investissement ?

Les députés nationalistes ont fait adopter en commission un amendement visant à exclure les résidences secondaires en Corse du crédit d'impôt pour l'investissement. / © FTVIASTELLA
Les députés nationalistes ont fait adopter en commission un amendement visant à exclure les résidences secondaires en Corse du crédit d'impôt pour l'investissement. / © FTVIASTELLA

Les députés nationalistes ont fait adopter en commission un amendement visant à exclure les résidences secondaires en Corse du crédit d'impôt pour l'investissement, dont la location saisonnière favoriserait la spéculation immobilière.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans le cadre de la discussion sur le projet de loi de finance 2019, les députés nationalistes ont proposé un amendement portant sur le crédit d'impôt pour l'investissement en Corse. Il a été adopté en commission.
Ce dispositif mis en place en 2002 favorise les investissements sur l'île jusqu'en 2020, en prévoyant le remboursement de 30% de travaux de construction ou d'aménagement sous forme de crédit d'impôt.

Cette mesure concerne de nombreux investissements, notamment dans le secteur hôtelier ou même "para-hôtelier", comme la location saisonnière de meublés entre particuliers. 

Les députés nationalistes et le député du Val d'Oise, François Pupponi proposent de retirer de ce dispositif l'activité de location saisonnière de meublés qui favoriserait selon eux la spéculation immobilière.

Pour l'heure l'amendement n'a été adopté qu'en commission des finances et doit être encore confirmé en séance publique à la fin du mois.
 
Les locations de meublés en Corse excluent du crédit d'impôt pour l'investissement?
Intervenants - François Pupponi, député du Val d'Oise; Jean Félix Acquaviva, député de la 2ème Circonscription de Haute-Corse; Equipe - Pierre Simonpoli, Vanessa Culioli.

Sur le même sujet

Agression au couteau à Ajaccio : le procès renvoyé au 23 novembre

Les + Lus