• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les secours de Haute-montagne se préparent à la saison estivale

Exercices en canyon pour les pompiers de haute-montagne / © Christian giugliano
Exercices en canyon pour les pompiers de haute-montagne / © Christian giugliano

Près d'un an après le terrible accident de canyoning de Soccia, qui avait fait 5 victimes le 1er août 2018, une soixantaine de secouristes spécialisés dans les interventions en haute-montagne participaient hier à un exercice dans un canyon du Haut-Verghello.

Par Sébastien Bonifay

L'hélicoptère de la sécurité civile survole inlassablement les gorges du Verghello....
Puis il permet à plusieurs secouristes de descendre, par des câbles, jusqu'au canyon en contrebas.

Même s'il ne s'agit que d'une simulation, tous les gestes doivent être rapides et précis.

Le but de telles opérations est simple:
Gagner encore en réactivité grâce à une coordination optimale entre les équipes.

 



Mannequins et figurants reçoivent les premiers soins.
Observatrice attentive, Agnès Donnet est elle-même monitrice de canyoning. Une discipline où les dangers peuvent être évités, avec un peu de prudence, et d'informations:
 

C'est vrai que ca dépend vraiment des canyons. Quand il fait beau comme ça, on y va sans soucis, mais après quand on voit que ça charge, il ne faut pas y aller. 


Ce n'est pas un hasard si l'exercice simule une crue subite, comme celle qui à tué 5 personnes à Soccia le 1er aout 2018. Marie Chalot, la commandante de la gendarmerie de Haute-montagne était arrivée en Corse ce terrible jour.
 

Je m'en souviendrai très longtemps malheureusement, je pense. Au vu du drame qui s'est déroulé ce jour-là, l'état se doit d'apporter une réponse adaptée et de faire tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir de futurs accidents. 

 

Briefing des secours de haute-montagne avant l'exercice / © Christian Giugliano
Briefing des secours de haute-montagne avant l'exercice / © Christian Giugliano


Et c'est précisément à ça que servent ces exercices semestriels, comme le rappelle François Ravier, le nouveau préfet de Haute-Corse, qui s'était rendu sur place pour l'occasion:
 

On sait que la réussite, l'efficacité de tout cela, reposent sur la rapidité de l'alerte, bien entendu. Mais également sur la mobilisation des moyens, avec une information parfaitement coordonnée entre les différents intervenants


La préfecture déconseille en tout cas pour cet été toute pratique du canyoning non encadrée par des professionnels.
 

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus