• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Séniors : comment repérer et prévenir les signes de fragilité ?

© Kael Serreri
© Kael Serreri

Répérer et prévenir les signes de fragilité chez les personnes âgées : c'est l'objet d'une formation de deux jours dispensée à Bastia dans le cadre du plan "Personnes Agées En Risque de Perte d'Autonomie".
La prise en charge des séniors est un enjeu majeur pour la Corse.

Par PN

Maîtriser la technique de relevé de sol : c'est ce qu'apprennent à faire dix-sept infirmiers et infirmières de Haute-Corse dans le cadre d'une formation spéciale.

Le principe est simple : aider les personnes âgées à se relever en cas de chute.

"On est amené chaque jour à avoir besoin de relever quelqu’un qui vient de tomber que ça soit pour dédramatiser la chute et pour nous préserver nous dans la manutention", indique Isabelle Botey, une infirmière libérale.
 

Repérer les signes de fragilité


Pendant deux jours, Isabelle et ses collègues sont formés à repérer les signes de fragilité chez les personnes âgées.

Objectif : éviter la perte d'autonomie et retarder l'entrée dans la dépendance des plus de 65 ans.

"Il y a une évaluation qui prend environ une heure et qui couvre les secteurs les plus importants : l’état de nutrition de la personne, sa motricité, sa mémoire, son isolement, ses capacités sensorielles, la dépression.", affirme le Docteur Marie-Pierre Pancrazi, responsable de la consultation mémoire et de l’hôpital de jour fragilité au Centre hospitalier de Bastia.
 

Système de notation


A l'issue de l'évaluation, un système de notation permet d'établir si la personne âgée est, ou non, en situation de fragilité.

Pour le professeur Fati Nourhashemi, spécialisée en gérontologie, le concept est déterminant pour la prise en charge médicale.

"C’est un état certes instable mais aussi réversible. C’est en fait tout l’intérêt mais il faut les repérer, premièrement, et tenter de mettre en place des actions."



La Corse, terre de séniors 


La fragilité des personnes âgées est un enjeu de société important : elle touche 30% des plus de 65 ans.

La Corse est particulièrement concernée car sa population est la plus vieille de France.

En 2050, l'île comptera deux seniors pour un jeune.

 

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus