• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tema Napoléon : le château de Malmaison

Le Château de Malmaison fut sous le Consulat la demeure de Joséphine de Beauharnais et de Napoléon Bonaparte / © Pedro Faber / WIKIMEDIA
Le Château de Malmaison fut sous le Consulat la demeure de Joséphine de Beauharnais et de Napoléon Bonaparte / © Pedro Faber / WIKIMEDIA

Le Château de Malmaison a été aménagé entre 1800 et 1802 par les architectes Percier et Fontaine à partir d’une vieille habitation du XVIIe siècle. Il fut sous le Consulat la demeure de Joséphine de Beauharnais et de Napoléon Bonaparte. 

Par France 3 Corse ViaStella / GB

Le château de Malmaison est acquis en 1799 par Joséphine. Avec les Tuileries, il est le siège du gouvernement français jusqu'en 1802, rapporte Karine Huguenaud, historienne de l'art, responsable des collections de la Fondation Napoléon.

C'est dans ce château que la plupart des grandes orientations et décisions du Consulat sont prises comme la création du Code civil ou l'instauration de la Légion d'Honneur.

Après l’installation de Bonaparte à Saint-Cloud, Joséphine décide de rester au Château de Malmaison. Elle y entreprend de grands travaux d’embellissements, dont les jardins, superbement aménagés à l'anglaise. Le parc paysager fera jusqu'à 70 hectares contre 6 aujourd'hui.
 
Tema Napoléon : le château de Malmaison
Intervenants - Amaury Lefébure, directeur de Malmaison; Philippe Perfettini, historien et responsable des collections napoléoniennes au Palais Fesch - Musée des beaux-arts (Ajaccio ) Equipe - Caroline Ferrer, Stéphane Agostini.

Après son divorce en 1809, Joséphine s’y retire définitivement. Elle y meurt le 29 mai 1814. A son retour de l'Ile d'Elbe, Napoléon se rend à la Malmaison en pèlerinage et y reste quelques jours, avant son exil à Sainte-Hélène.

En 1861, sous l'impulsion de Napoléon III, s'ouvre le premier musée du Consulat et de l’Empire. Il fermera ses portes en 1870. Le domaine est vendu sept ans plus tard par l'Etat à un marchand de biens qui morcèle le domaine.

En 1896, le château et son parc réduit à 6 hectares sont rachetés par le philanthrope Daniel Osiris. Il en fait don à l'Etat en 1903. Le musée rouvre ses portes en 1906.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus