• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tempête Adrian : l’état de catastrophe naturelle reconnu pour des communes corses

Stella Di Mare (Ajaccio, Corse du Sud) au lendemain de la tempête Adrian. / © Fanny Ottavy / FTVIASTELLA
Stella Di Mare (Ajaccio, Corse du Sud) au lendemain de la tempête Adrian. / © Fanny Ottavy / FTVIASTELLA

Vendredi 7 décembre, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 39 communes de Corse. Une décision publiée au journal officiel. 

Par France 3 Corse ViaStella


L’état de catastrophe naturelle est reconnu pour 39 communes de Corse touchées par la tempête Adrian. Cette décision a été publiée au journal officiel ce vendredi 7 décembre. 

Ainsi, l’état de catastrophe naturelle pour « inondations et choc mécanique lié à l’action des vagues » concerne les municipalités suivantes : 

Ajaccio, Albitreccia, Belvédère-Campomoro, Bonifacio, Cargèse, Casaglione, Grosseto-Prugna, Olmeto, Osani, Ota, Pianottoli-Caldarello, Pietrosella, Porto-Vecchio, Sari-Solenzara, Sartène, Serra-di-Ferro, Vico , Aléria, Bastia, Biguglia, Brando, Luri, Meria, Pietracorbara, Poggio- Mezzana, Rogliano, Sisco, San-Giuliano, San-Martino-di-Lota, Santa-Maria-di-Lota, San- Nicolao, Ville-di-Pietrabugno. 

« Inondations et coulées de boue »

Ajaccio, Sari-Solenzara, Penta-di-Casinca, Piano, Piedicroce, Pietra-di-Verde, Piobetta, Brando, Carcheto-Brustico, Monte, Sisco, Santa-Maria-di-Lota.

Les communes dont les dossiers sont encore en cours verront leurs demandes étudiées lors de la prochaine commission de décembre. Les personnes sinistrées doivent contacter leur compagnie d'assurance pour les affaires les concernant et relevant de la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle au plus tard dans les dix jours suivant la publication de l'arrêté interministériel.


En octobre dernier, la tempête Adrian a frappé la Corse causant de nombreux dégâts


 



 

Sur le même sujet

Gilets Jaunes : une journée de mobilisation à Ajaccio

Les + Lus