Territoriales : Jean-Charles Orsucci espère voir naître un élan macroniste

Le chef de file de la liste "Andà per dumane", investi par La République en Marche, Jean Charles Orsucci, a passé une grande partie de cette journée dans son fief électoral de Bonifacio, dont il est maire. Le taux de participation y est légèrement plus élevé que la moyenne insulaire.

Par France 3 Corse ViaStella

À Bonifacio il faut grimper dans la citadelle pour rejoindre les bureaux de vote. Il y en a trois dans la même école et quand le maire, Jean-Charles Orsucci, arrive c’est embrassade sur embrassade. Il est la tête de liste « Andà per dumane » et dirige sa commune depuis 2008 avec des nationalistes.

Dans le paysage géographique s’étend le village d’Olmeto. En 2015, ce dernier avait voté à plus de 40% pour les listes de gauche.

Pour le maire, 63ème sur la liste de Jean-Charles Orsucci les résultats sont aussi attendus pour y voir plus clair dans cette recomposition. « Le fait d’être un parti jeune, pas encore structuré, qui n’a pas encore de vraie force militante mais qui commence à en avoir peut encore être un petit obstacle.

Mais je pense qu’il y a des signes positifs, on les a rencontré durant la campagne et il peut se créer un petite dynamique
», indique José-Pierre Mozziconacci, colistier " Anda per dumane ".

Territoriales : Jean-Charles Orsucci espère voir naître un élan macroniste
Intervenants : Jean Charles Orsucci Tête de liste " Anda per Dumane " ; Alain di Meglio Conseiller municipal de Bonifacio, soutien de la liste de Gilles Simeoni ; José-Pierre Mozziconacci Colistier " Anda per dumane ". Reportage : Antomarchi Florence ; AGOSTINI Stéphane ; Delsol Jean-Jérôme


D’Olmeto à Bonifacio, pas un mot n’a été prononcé devant la presse pour les alliances du deuxième tour. La question sera abordée après les résultats de ce soir.


Sur le même sujet

"Bastia 1975, les lendemains d'Aleria" - Extrait

Les + Lus