• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tiangong-1, la station spatiale chinoise, de retour sur terre dans la nuit de dimanche à lundi

Capture d'écran du suivi en temps réel de la station spatiale chinoise Tiangong-1 par Aerospace. / © AEROSPACE / www.aerospace.org
Capture d'écran du suivi en temps réel de la station spatiale chinoise Tiangong-1 par Aerospace. / © AEROSPACE / www.aerospace.org

La station spatiale chinoise Tiangong-1 va faire son retour sur Terre dans la nuit de dimanche à lundi. Avec "1 chance sur 40.000", selon l'Agence spatiale européenne de voir des débris tomber en Corse, le spectacle promet d'être sensationnel.

Par Grégoire Bézie avec AFP / FTVIASTELLA

Tiangong-1 devrait rentrer dans l'atmosphère dans la nuit de dimanche à lundi, selon l'agence spatiale chinoise. L'Agence spatiale européenne (ESA) a revu ses prévisions et évoque une fenêtre plus réduite, autour de 23h25 GMT (1h25 en France) le 1er avril et qui s’étalera jusqu'au petit matin du 2 avril.  

Faut-il s'inquiéter de la station spatiale chinoise qui se désintégrera au-dessus de la Terre dans quelques heures ? La Chine assure que non, et promet au contraire un spectacle "splendide", semblable à une pluie de météorites.

Une magnifique pluie de météorites


Ce genre de station spatiale "ne s'écrase pas sur Terre violemment comme dans les films de science-fiction, mais se désintègre en une splendide pluie de météorites, à mesure que ses débris progressent vers la Terre", explique l'agence spatiale chinoise.

Effectivement pas de quoi paniquer selon les experts de l'Agence spatiale européenne.
L'ESA assure que le risque de recevoir un morceau de la station spatiale sur la tête est dix millions de fois plus faible que d'être foudroyé.


Une chance sur 40.000 de tomber en Corse

Tiangong-1 tombera quelque part entre 43° de latitude nord et 43° de latitude sud. Parmi les zones où le risque de chute de débris est le plus élevé figure le sud de la France, sous une ligne passant par Perpignan-Toulon.

Pour Stéphane Christy, expert au Centre d'orbitographie opérationnelle du Cnes. interrogé par Futura Sciences, des débris de la station spatiale chinoise ont "1 chance sur 40.000 de tomber en Corse, une chance sur 308.000 de tomber en Martinique, une chance sur 138.000 de tomber sur La Réunion".


Où suivre en direct la chute de Tiangong-1​


Plusieurs sites permettre de suivre la rentrée atmosphérique de la station plus ou moins en temps réel.

Virtual Telescope propose des observations en direct, Satflare, Satview ou N2YO.com donnent à voir la position de la station selon les dernières données récoltées.

Aerospace offre de nombreuses informations sur la position, l'altitude ou la vitesse de la station.

Des informations seront également proposées sur les comptes Twitter de l'ESA, du CNES et de la NASA.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus