Cyberattaque à Corte: retour à la normale attendu dans la journée

Mail de la cyberattaque / © Christian Giugliano
Mail de la cyberattaque / © Christian Giugliano

Ce week-end les supports informatiques de l'Università di Corsica ont été piratés. les ordinateurs de l'administration ont pu être rebranchés. Les techniciens espèrent que tout sera rentré dans l'ordre ce soir. Les responsables de cette cyberattaque demandent une rançon.

Par Web ViaStella

Depuis ce lundi une dizaine d'ingénieurs informaticiens et 7 techniciens de l'Università di Corsica sont mobilisés.
 
Les serveurs de l'université sont contrôlés par les techniciens / © Christian Giugliano
Les serveurs de l'université sont contrôlés par les techniciens / © Christian Giugliano

Objectif: analyser et combattre la cyberattaque qui paralyse et met en danger les contenus informatiques du campus.
La volonté du conseil d'administration et de son vice président Dominique Federici est de relancer au plus vite le système.

On fait un état des lieux de toutes les machines, y compris au niveau des postes clients pour enlever une éventuel virus

Le système considerablement perturbé

L'attaque a été identifiée dès 9h30 samedi matin.
 

L'Università di Corsica victime d'une cyberattaque
Intervenants - Laurent Capocchi, Maître de conférences en informatique ; Jérémy Kimek, Etudiant à l'Université de Corse ; Dominique Federici, Vice-Pdt du Conseil d'administration de l'Université de Corse. Equipe - Solange Graziani ; Christian Giugliano ; jospeh Ienco.


Le réseau informatique a été, on s'en doute, perturbé, et l'activité considérablement ralentie. Étudiants, personnels universitaires et administratifs ont été priés d'éviter toute connexion au serveur durant de longues heures.
 


Rançon demandée, plainte déposée

Les malfaiteurs responsables de cette cyberattaque ont demandé une rançon, mais on ignore son montant.
Une plainte a été déposée lundi par l'Università di Corsica à la gendarmerie de Corte.
 
Mail envoyé par les hackers / © Christian Giugliano
Mail envoyé par les hackers / © Christian Giugliano


Selon nos informations, au mois d'avril dernier, l'université aurait déjà été la cible d'une cyberattaque de la part de hackers turcs.

 

Sur le même sujet

Ajaccio : l’État annonce une nouvelle centrale thermique au gaz en 2023 

Les + Lus