• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Xylella fastidiosa : “l'ensemble de notre patrimoine végétal est en danger” s'alarme Via Campagnola

La bactérie tueuse d'oliviers xylella fastidiosa a été identifiée sur l'été dernier en Corse / © Sylvie Stein, Flickr
La bactérie tueuse d'oliviers xylella fastidiosa a été identifiée sur l'été dernier en Corse / © Sylvie Stein, Flickr

Suite à la détection de la Xylella fastidiosa sur des oliviers en Corse, le syndicat agricole Via Campagnola invite les Corses à réagir face à la « politique de déni […] menée par les services de l’État » dans l’île.

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

Pour la première fois la bactérie Xylella fastidiosa a été détectée sur des oliviers et des chênes verts en Corse. Une situation contre laquelle s’insurge le syndicat agricole Via Campagnola dans un communiqué. « C’est l’ensemble de notre patrimoine végétal qui est en danger », s’alarme-t-il.

Il regrette « qu’au nom de la libre circulation des biens et du droit à l’activité économique d’un petit nombre, tout un tas de dérogation aient été attribuées pour l’importation de végétaux en Corse. »




« Une politique d’irresponsabilité »


Ainsi, le syndicat agricole demande aux Corses « de réagir pour ne plus jamais avoir à subir cette politique de déni, d'irresponsabilité et d'irrespect total mené par les services de l'Etat en Corse dès lors que les prérogatives régaliennes de ce dernier sont mises en cause. »

Selon les services de l'État, la bactérie, repérée pour la première fois en Corse en juillet 2015, ne s'attaquait jusqu'alors pas aux oliviers. Au total, 25 foyers avaient déjà été détectés en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et 350 en Corse, mais aucun sur des oliviers. La bactérie en Corse, qui était de la sous-espèce dite « multiplex », a surtout touché des plantes ornementales.


A lire aussi

Sur le même sujet

Opération « Recrut’Day », nouvelle façon de recruter des employés saisonniers

Les + Lus