Y aura-t-il un groupe régionaliste à l’Assemblée nationale ?

Les trois députés nationalistes corses ont fait leur rentrée à l’Assemblée nationale vendredi. Une journée qui a été marquée par de nombreux échanges avec d‘autres députés avec comme objectif de constituer un groupe régionaliste.

Par France 3 Corse ViaStella

15 parlemenaires. C’est le nombre d’élus qui doivent être réunis pour pouvoir constituer un groupe parlementaire. Une manœuvre qui permettrait aux trois élus insulaires, d’accroitre leur possibilité d'intervention et leur visibilité à l'Assemblée nationale.

Toute la journée de vendredi, les nouveaux députés nationalistes corses ont rencontré leurs homologues élus en région. A commencer par le centriste Jean Lassale, député des Pyrénées-Atlantiques, qui confirme que "cinq ou six députés sont libres".

"Il y a dix députés ultra-marins, corses et avec Jean Lassale qui sont déjà d’accord pour continuer à avancer et nous allons tout faire pour le concrétiser d’ici mardi", confirme prudent Jean-Félix Acquaviva, député de la 2e circonscription de Haute-Corse.
Un groupe régionaliste à l'Assemblée nationale?
Jean-Félix Acquaviva, député "Pè a Corsica", 2ème circonscription de Haute-Corse; Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse - France 3 Corse ViaStella - Anne-Marie Leccia, Christian Giugliano

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Médiévales de Lévie : trois jours pour donner un coup de boost à l'économie de l'Alta Rocca

Les + Lus